fbpx Skip to content

> Se soigner avec des ventouses

Se soigner avec des ventouses

Istockphoto

La ventousothérapie est utilisée depuis l’Antiquité. Hippocrate, père de la médecine moderne, en avait fait un traitement de choix. Utilisée par les médecins occidentaux jusqu’à la moitié du 20e siècle, elle n’est plus enseignée dans la médecine moderne, mais reste une pratique importante de la médecine traditionnelle chinoise. 

  Carina Guillaume  est diplômée de médecine chinoise et somato-relaxologue en Guadeloupe. Dès son enfance, elle est baignée par cette thérapie. « Mon père utilisait les ventouses. Il traitait la famille, les amis. Petite, je l’ai toujours vu les utiliser. Je me suis imprégnée de sa pratique en le regardant et en l’écoutant parler. Plus tard, quand j’ai suivi mes différentes formations et notamment en médecine chinoise, j’ai étudié l’acupuncture et la pratique des ventouses. »

En corne de buffle

Les ventouses peuvent être en verre, bambou, céramique, silicone, plastique ou encore « en cornes de vache ou de buffle dans les sociétés traditionnelles africaines ou asiatiques », ajoute Carina. Les ventouses à chaud consistent à passer une flamme dans un bocal en verre pour le vider de son air. Ces ventouses sont ensuite posées sur la peau qui se retrouve aspirée. Pour les ventouses à froid, l’aspiration est créée manuellement ou grâce à une pompe. Le but étant d’effectuer une succion de la peau, ce qui entraîne une hyperhémie, un afflux de sang dans les vaisseaux à la surface de la peau et une possible extravasion, un afflux de liquides qui ressortent des vaisseaux sanguins. Ce processus élimine les toxines, soit par la circulation sanguine générale, soit en les dirigeant vers l’extérieur si des ventouses scarifiées (une légère griffure avant la pose des ventouses) sont utilisées. Cette méthode agit en profondeur et en surface, car les nerfs, les muscles, les viscères et la peau sont interconnectés.

Sens des aiguilles d’une montre

Les ventouses sont très utiles et agissent sur les différents systèmes (respiratoire, digestif et circulatoire). La plupart du temps, les ventouses sont appliquées sur le dos, sur des parties spécifiques du corps, que l’on appelle « segments » en médecine chinoise (cervicale, thoracique, lombaire et sacrum). Chacun des segments correspond à un organe ou un groupe d’organes, et le travail s’effectue alors à distance de l’organe. « Par exemple, si on veut travailler sur le cœur, on pose les ventouses de la cervicale C3 à la vertèbre thoracique T4. Si on veut travailler sur l’estomac, on pose les ventouses sur la cage thoracique. Pour un problème digestif, on peut aussi travailler en massage directement sur la zone du ventre pour débloquer les problèmes. Pour la constipation, on effectue un massage avec la ventouse dans le sens des aiguilles d’une montre, pour stimuler le péristaltisme intestinal. Et, pour le problème contraire (diarrhée), dans le sens inverse des aiguilles d’une montre », explique Carina.

Wooden Vacuum Cup Maderotherapy Anti Cellulite Massage Treatment

Le saviez-vous ?

 
La ventousothérapie est appelée 
cupping therapy
chez les Anglo-saxons

et hijama au Moyen-Orient.

Douleurs menstruelles

Les ventouses sont particulièrement connues pour améliorer le système respiratoire, asthme, toux, bronchites, mais sont aussi très efficaces pour diminuer la douleur liée aux fractures et tendinites, ainsi que les douleurs menstruelles. « On les utilise aussi pour des problèmes de contractures et tensions musculaires. Dans ce cas, après le temps de pose, on effectue un massage avec les ventouses directement sur les muscles contractés. C’est une méthode qu’utilisent beaucoup de sportifs pour la récupération physique et l’amélioration des performances. Le célèbre nageur Michael Phelps l’a portée sur le devant de la scène lors des JO de Rio », explique Carina. Elle ajoute que les ventouses sont aussi efficaces en soins esthétiques, notamment pour traiter la cellulite ou même en lifting sur le visage. Selon elle, « il n’y a pas d’effets secondaires, seulement la trace de l’hyperhémie sur la peau, qui sera différente pour chacun. Les ventouses sont néanmoins déconseillées aux personnes diabétiques, très affaiblies ou souffrant d’une maladie infectieuse ou de tumeur. »

J’ai testé pour vous !

Dans un premier temps, Carina me questionne. C’est l’anamnèse. Le but est de connaître mes problèmes de santé, passés et présents, pour mettre en place le protocole adapté. Dans mon cas, je pratique du sport et on va travailler sur les contractures musculaires et les tensions en associant ventouses et massage. J’ai aussi un problème de tendinite à l’épaule et Carina va aussi me poser quelques aiguilles d’acupuncture. Lors de l’application des ventouses, je ne ressens aucune douleur, seulement l’aspiration de la peau. Entre temps, Carina me pose des aiguilles d’acupuncture pour accélérer la cicatrisation de la tendinite. Au bout de 10 min (20 min de pose maximale dans tous les cas), elle retire les ventouses, applique de l’huile et commence le massage à l’aide des ventouses. Mes tensions se relâchent et le massage en augmente l’effet. À la fin de la séance, je me sens beaucoup plus décontractée. Dans les quelques jours qui suivent, je ressens une augmentation de ma vitalité. Les tensions musculaires et la douleur due à la tendinite sont apaisées. 

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

WA - Avril - Phytostine
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Réagir à cet article

0 0 voter
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Doliprane pub

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

5 boissons healthy rafraîchissantes

5 boissons healthy rafraîchissantes

Pour se rafraîchir pendant les fortes chaleurs, exit les sodas ! Anform
Je fais mon dentifrice

Je fais mon dentifrice

Agressif pour les dents et les gencives, le dentifrice industriel contient
Je mange local, donc je maigris

Je mange local, donc je maigris !

De nouveaux modèles alimentaires ont remplacé nos traditions culinaires. Et ce,
recettes paques rigolotes

Pâques : mes recettes rigolotes

Surprenez vos enfants avec de délicieuses recettes de Pâques. Salées ou
Guide Senior pub anform

Recevez votre magazine
au format numérique !

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x

Le dernier numéro
est arrivé

anform magazine santé bien-être-dernier-numero-anform-martinique-guadeloupe-guyane-A95