fbpx Skip to content

Le magazine
proche de vous

Sommaire

Notre mission

Happy young afro lady chatting online in bedroom

Souvent, dès les premiers symptômes, le malade consulte internet, avant même son médecin. En décembre 2011, 15,9 millions d’internautes ont consulté un site de santé, soit près de quatre internautes sur dix, en y passant en moyenne 12 minutes et 29 secondes (Médiamétrie//Netratings).

La plupart des sites de santé français sont conçus pour un lectorat hexagonal. Anform.fr a vocation à fournir une info santé plus métissée. Issu d’un magazine diffusé dans les Dom (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion) depuis une quinzaine d’années, il prolonge sa mission sous forme numérique en permettant à une cible beaucoup plus large de profiter de ses éclairages.

Notre histoire

    À la base, deux journalistes, Didier Royer et Brice Legay, ayant un peu les mêmes parcours (Sept mag, France Antilles) et une opportunité. Lorsque Brice Legay vient trouver son ami pour lui annoncer son départ du poste qu’il occupe à ce moment-là, Didier Royer lui propose de développer une idée simple : publier un magazine santé, bien-être, nutrition ; gratuit, bimestriel et distribué dans les pharmacies. A cette époque, Didier Royer travaille pour la radio, internet et la télévision. C’est donc Brice Legay qui se chargera du montage de l’entreprise et en prendra la direction (la société Kajou Communication est créée en avril 2005 en Guadeloupe).

   Les deux compères démarrent leur activité comme un projet étudiant, sur le coin d’une table, avec des ordinateurs familiaux et plein d’ambition dans la tête. Ils savent qu’ils surfent sur une vague d’ampleur : la préoccupation qu’ont les gens pour leur santé, leur nutrition, leur bien-être, leur corps, leur équilibre et le bien-être de leur planète. 

   Les idées viennent compléter le concept de base. Il faut trouver un nom, un logo, une couleur, un réseau de distribution, écrire les articles, faire la mise en page, les photos, et vendre les premières publicités. Il faut aussi se battre pour trouver un imprimeur qui accepte de réaliser le magazine. Le premier numéro d’anform Guadeloupe est publié en juillet 2005. Très vite, le succès vient, les lecteurs s’approprient le magazine et le réclament dans les pharmacies, les obligeant à l’accepter dans les officines. 

    Didier Royer est contraint d’abandonner ses autres casquettes pour se consacrer pleinement à anform. Les retours sont intéressants pour les annonceurs et l’édition martiniquaise suit (juillet 2006) avec l’installation sur place de Brice Legay qui en commence le développement sur place. Puis ce sera la Guyane (mai 2007). Et enfin, la Réunion. Là encore Brice Legay va s’installer sur ce nouveau territoire (février 2011). Entre les deux créateurs, les tâches se répartissent. Brice Legay se tourne vers le service commercial et Didier Royer reste attaché à la rédaction.

     Kajou communication est devenue une PME d’environ 8 salariés, qui fait travailler environ 25 journalistes, 2 imprimeurs, un transporteur, des distributeurs, des partenaires… 

     En 2015, Brice Legay quitte l’entreprise pour se consacrer à d’autres projets. La gérance revient tout naturellement à Didier Royer. Poste qu’il occupe depuis.

  Enfin, en 2019 l’actionnariat change et la famille anform se consolide. Les trois nouveaux associés (Didier Royer, Emilie Valérius et Sabrina Wachter) ont des projets. Par exemple, créer un site internet à l’image du magazine et répondant aux questions santé-bien-être que se posent les populations domiennes. 

Notre équipe

     Majoritairement féminine, l’équipe d’Anform est soucieuse d’apporter une information de qualité et ludique sur tous les sujets qui préoccupent les jeunes et moins jeunes (ou actifs et seniors) à savoir la santé et le bien-être.

Didier Royer

Didier Royer

Directeur de publication, gérant

Sabrina Wachter

Sabrina Wachter

Associée, chef de projet internet

Malika Roux

Malika Roux

Rédactrice en chef

Emilie Valerius

Emilie Valérius

Directrice commerciale

Magaly Mondesir

Magaly Mondésir

Directrice artistique

Ourida Amra

Ourida Amra

Commerciale

Ingrid Pisiou

Ingrid Pisiou

Commerciale

Isabelle Rosambert

Isabelle Rosambert

Assistante commerciale

Véronique Duval

Véronique Duval

Comptable

Gabrielle Hennion

Gabrielle Hennion

Créa-graphique, PAO,
créatrice du site

Nos valeurs

Anform.fr s’est fixé pour mission d’offrir des informations de prévention et d’éducation à la santé au plus large public. Il n’est pas un service public pour autant et reste libre de ses choix.
Il considère la santé dans son acception la plus large possible. C’est-à-dire qu’elle passe par le bien-être, la nutrition, l’activité physique, la psychologie… Mais également que la santé de l’homme est fortement liée à celle de l’animal et de la nature.
Il s’adresse au plus large public, des enfants aux seniors, sans distinction de catégories quelles qu’elles soient. La santé, en effet, dans l’esprit des concepteurs, est une valeur universelle et ne connaît pas de tabous. Elle ne peut être remise en cause par des considérations raciales, politiques, ésotériques, religieuses, morales ou liées à des us et coutumes, pratiques locales…
Ce site n’a pas vocation à dénoncer. Il tentera plutôt de proposer, apporter des solutions, conseiller, informer, inciter ou former.
Il est réalisé en partie par des professionnels de l’information, mais également de la santé (médecins, infirmiers, pharmaciens, etc.).

Question d’indépendance
Pour continuer à exister, le site www.anform.fr propose des espaces publicitaires à des annonceurs qui ne peuvent, en aucun cas, interférer sur le contenu des articles. Le rédacteur d’anform.fr, journaliste ou professionnel de la santé, s’engage à ne pas défendre d’intérêts autres que ceux d’une information la plus objective possible, ne pas être lié à un groupe, organisme, organisation, société, association, etc., pouvant remettre en cause son professionnalisme. Ni défendre d’intérêts personnels. Les mises en avant d’une société ou d’une marque ne sont faites que selon des critères de choix rédactionnels et ne sauraient être indexées à une rémunération ou à des avantages matériels.
Les rédacteurs n’acceptent ni cadeau ni gratification pouvant remettre en cause leur indépendance.
Les « publi-communiqués » et « publi-reportages » sont clairement mentionnés au lecteur.
Les prises de position, polémiques ou postures professionnelles, adoptées par les personnes interrogées dans nos colonnes n’engagent que la responsabilité de ceux qui les énoncent et ne peuvent en aucun cas engager Kajou Communication – anform. Le rôle de notre média est bien d’apporter l’information et un maximum d’éléments d’éclairage, pas de trancher des questions scientifiques pour lesquelles nous sommes parfaitement incompétents et dans lesquelles les médecins eux-mêmes sont parfois en désaccord.

Responsabilité
La responsabilité de Kajou Communication ne saurait être engagée pour des informations contenues sur les sites vers lesquels renvoie le site anform.fr. Kajou Communication ne peut être tenue responsable de tout préjudice, direct ou indirect, de quelque nature que ce soit, résultant de l’utilisation, même partielle, des informations de son site. Le lecteur qui souhaiterait interroger, interpeler ou demander un complément d’information sur un sujet peut se rendre à la rubrique « contact ».

Le dernier numéro
est arrivé