fbpx Skip to content

> L’équilibre acide-base

L’équilibre acide-base

L’équilibre acide-base
L’équilibre acide-base

Vous vous sentez fatigué, stressé, mal dans votre peau ? L’acidité de votre organisme en est peut-être la cause. Retrouvez votre équilibre grâce à la méthode acide-base.

Qu’est-ce que la méthode acide-base ?

Ce n’est pas une méthode marketing et commerciale. C’est une méthode qui permet de retrouver l’équilibre naturel de notre organisme. Aujourd’hui, l’alimentation, le stress, le manque d’exercice, font que nos organismes sont trop acides. Les douleurs articulaires sont, par exemple, souvent dues à une trop forte acidité de nos organismes. La notion d’équilibre acide-base dépasse la médecine et la nutrition. Elle est utilisée de manière courante par les agriculteurs, les jardiniers, les horticulteurs pour cultiver leurs légumes et leurs plantes. Le pH de la terre doit être ni trop acide ni trop alcalin. Il en est de même pour notre organisme…

Faut-il modifier notre mode de vie ?

L’équilibre acide-base

L’équilibre acide-base suppose que l’on modifie son regard sur les aliments et son environnement. Il ne s’agit pas d’assouvir une sensation de faim ou de satisfaire un plaisir immédiat mais d’agir en profondeur sur les fonctions vitales. De même, oubliez les notions de « calories », de « teneur en sucre ou en graisses », de « bio », d’aliments « complets »…

Sur quel principe repose cette méthode ?

Le principe majeur de l’équilibre acide-base est la règle des 70-30.

70 % d’aliments alcalins et alcalinisants (qui produisent un résidu alcalin lors de leur processus métabolique) à forte teneur en eau comme les légumes et les fruits. Les aliments alcalins sont indispensables pour la santé.

Les 6 aliments les plus alcalins roquette

Les 6 aliments les plus alcalins

– Épinards

– Carottes

– Roquette

– Cassis, pamplemousse, mangue

– Figue

– Citron

30 % d’aliments acides et acidifiants (qui produisent un résidu acide lors de leur processus métabolique) comme les protéines (viande, poisson, volaille, fromages, œufs, fruits de mer) et les féculents (pâtes, riz, blé, pain…) et certains corps gras (beurre…).

Les 6 aliments les plus acides crevettes

Les 6 aliments les plus acides

– Parmesan

– Jaune d’œuf

– Fromage fondu

– Cheddar/camembert/gouda

– crevettes/moules

– Spaghettis, surtout complets

Quelles sont les bonnes combinaisons alimentaires ?

L’équilibre acide-base

Au-delà de cette règle respectant l’équilibre métabolique, ce sont les bonnes combinaisons alimentaires qu’il faut respecter et savoir gérer. En fait, il ne faut pas associer des protéines avec des féculents. Même en y ajoutant un légume car le résultat serait 70 % acide et 30 % alcalin donc trop acide, conduisant à des ballonnements, des gaz, de la fermentation intestinale, des ulcères, des inflammations aux articulations, des crampes, des allergies, de l’acné et des maladies du côlon.

L’équilibre acide-base peut-il avoir un effet sur le poids ?

Très certainement. Car grossir, ce n’est pas trop manger ou ne pas assez bouger mais c’est d’abord mal fonctionner. L’important pour trouver son poids de forme et de santé, c’est de mettre le bon carburant au bon moment dans le moteur, c’est nourrir ses cellules et créer l’équilibre.

Votre assiette acide-base

Divisez-la en 3 sections

poisson

1 portion de protéines (poisson, viande, œufs, fromage, soja, tofu, fruits de mer)

légumes vapeur

1 portion de légumes vapeur
et crus

huile d'olives bonne graisse

1 portion de « bonnes graisses » crues : huile d’olive pour les omégas-9 et de colza pour les omégas-3

OU

féculents riz

1 portion de féculents
(riz, pâtes, semoule, racines, pain)

légumes purée carottes

1 portion de légumes vapeur
ou crus, en purée ou en soupe

huile de colza

1 portion des 2 huiles

Nota :

– Les corps gras comme l’huile d’olive sont neutres.

– Les fruits sont importants mais il est souhaitable de les consommer seuls en dehors des repas.

– Il faut boire un litre et demi d’eau.

– Le café est acidifiant ainsi que le champagne.

– Un ananas mûr ou un citron, même s’ils sont acides dans la bouche, provoquent dans l’estomac une réaction alcaline.

– Après un déjeuner : protéines/légumes et huiles sans féculents, il peut y avoir un goûter composé d’un féculent comme un biscuit sec ou un morceau de pain ou une galette de riz ou une boisson végétale d’épeautre ou de riz, par exemple.

Présentée par Nathalie Arvanitakis, coach en nutrition, phytothérapeute.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

keni piperol route du rhum guadeloupe

Kéni Piperol trace sa route

A la barre de Captain Alternance, Kéni Piperol, le Mornalien de
Urgences surchargées

Urgences surchargées

Synonymes de souffrance, les urgences médicales peuvent être difficiles à vivre.
Sargasses : quels risques pour ma grossesse a faire paraitre le 8 décembre

Sargasses : quels risques pour ma grossesse ?

Une étude martiniquaise publiée en juillet 2022 dénonce la dangerosité des
Sida : la lutte freinée par les crises mondiales

Sida : la lutte freinée par les crises mondiales

La pandémie de Covid-19, la guerre en Ukraine, la crise économique
PUB-Anform-post-dernier-numero-A105

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé