fbpx Skip to content

> Les dominos, c’est bon aussi pour les enfants !

Les dominos, c’est bon aussi pour les enfants !

dominos
Getty Images

Invité des réunions familiales et amicales, le jeu de dominos est un monument de notre culture. Mais au-delà de ses aspects conviviaux, ce jeu présente aussi une diversité d’atouts pour nos enfants.

Très ancien, puisque des pièces en os datant du premier siècle ont été retrouvées en France, le domino était aussi un jeu à la mode au 19siècle. Dans sa version classique, il comporte 28 pièces, dont le double six, pièce la plus forte.

1. Découvrir des notions

Les dominos sont des jeux d’association qui incitent l’enfant à être attentif et logique. Ils peuvent servir de support pour apprendre à compter, identifier, associer…

Comme l’explique Élodie Frenet-Beauchet, orthophoniste et présidente du Syndicat des orthophonistes de Guadeloupe, « chez le tout-petit, j’utilise des dominos avec des catégories, comme les animaux, les fruits ou les moyens de transports. Cela permet à l’enfant de ranger les représentations dans une classe, de travailler sur le langage en enrichissant son lexique ou, plus simplement, de faire des appariements d’images identiques. Les dominos aident les enfants à acquérir la numération en les exposant au chiffre, à sa représentation. Ils l’entendent et le voient sous forme de point ou de chiffre. »

domino

« Avec les 5-6 ans, on peut travailler les doubles et faire du calcul. Les dominos avec des catégories de mots, des classes grammaticales, des terminaisons, des conjugaisons sont utilisés pour renforcer les acquis de manière ludique. Côté notions de mathématiques, l’enfant choisit des opérations ou associe un résultat à des énoncés. Faire jouer une partie classique de dominos me permet d’apprécier la maîtrise du calcul mental ou le subitizing (compétence qui permet la perception exacte et immédiate de petites quantités). « 

2. Stimuler les fonctions cognitives

Chez tous les joueurs, les dominos stimulent les fonctions cognitives que sont l’attention, la mémoire, les fonctions exécutives (inhibition, planification…), les fonctions visuo-spatiales, le langage. Ils favorisent l’observation, la préhension, la vue, la motricité fine, la coordination main/œil. Ils développent la patience et suscitent aussi l’élaboration de stratégies. L’enfant est incité à prévoir les suites du jeu, à planifier, voire à anticiper, le jeu de son adversaire, à être rapide et efficace, à se servir de sa mémoire. 

dominos

« Le jeu de dominos est aussi un excellent outil pour la motricité, explique Élodie Frenet-Beauchet. Il permet d’exercer, de découvrir la latéralité, dans la mesure où le jeu s’étend aussi bien à droite qu’à gauche. Certains enfants ont tendance à privilégier un côté. On va donc les encourager à prendre en compte les deux côtés et introduire les notions spatiales (haut, bas, droite, gauche), afin de placer les dominos au bon endroit et dans le bon sens. En jouant aux dominos, l’enfant affine ses habiletés à se repérer dans l’espace et entraîne sa motricité fine puisqu’il doit placer ses pièces avec précision. »

3. Renforcer les interactions sociales

Le jeu de dominos tend à développer les interactions et les compétences sociales, en favorisant un épanouissement de la personnalité. 

domino

« Le domino fait partie de nos traditions, poursuit Élodie Frenet-Beauchet. Il assure la continuité du lien social. C’est un atout. Les enfants ont tous vu des adultes jouer. Cela génère chez eux une envie d’imitation. Certains vont adopter la gestuelle ou le vocabulaire d’un parent. Je constate toutefois que les enfants ne sont pas forcément invités à participer aux parties des adultes. Mais s’ils y sont sensibilisés, ils vont avoir un mouvement spontané pour être intégrés au jeu. »

Quel jeu choisir ?

L’orthophoniste Élodie Frenet-Beauchet préfère « les dominos en bois pour les petits. L’idéal, c’est un domino recto-verso avec, par exemple, des animaux d’un côté et des points de l’autre, cela permet de varier les déclinaisons du jeu et de suivre l’évolution de l’enfant. Chacun peut aussi fabriquer son propre jeu et choisir d’y jouer à sa manière. Et cela peut être tout simplement d’en faire des constructions ! » Il existe aussi des variantes tactiles (avec lesquelles jouer les yeux fermés, pourquoi pas), à thèmes, ou avec des formes différentes (triangle).

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Banniere-concours-janvier 2024

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Pub demie page - Sortie magazine anform martinique guadeloupe Guyane

Nos derniers articles

Réussir sa détox

Réussir sa détox de début d’année

Le début d’année est propice à l’instauration de règles et principes
Desserts romantiques pour la saint valentin

Desserts de Saint-Valentin

Surprenez votre partenaire avec ces desserts romantiques et gourmands... pour fondre
Carnaval : réussir son maquillage

Réussir son maquillage de carnaval !

Vous souhaitez un maquillage de carnaval impeccable, couvrant et longue tenue
Capsules de Roucou déhiscentes

Précieux roucou

C’est la star du carnaval ! Les groupes à peaux se
Anform Magazine martinique guadeloupe guyane dernier numero

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé !