fbpx Skip to content

> Pleins feux sur les particules fines

Pleins feux sur les particules fines

Pleins feux sur les particules fines
Getty images

Visibilité brouillée, ciel grisâtre, les particules fines sont des poussières en suspension qui dégradent la qualité de l’air. À haute concentration, elles peuvent affecter notre santé et notre environnement. Zoom sur ces polluants plus nombreux lors des épisodes de brume de sable.

La tendance

Pleins feux sur les particules fines

15 000 litres. C’est le volume d’air quotidien dont nous avons besoin pour vivre. Un air dont la composition peut être perturbée par les particules fines. Aux Antilles-Guyane, leur concentration augmente lors des épisodes de brume de sable, de mars à septembre. Mais les mesures restent stables et sous les seuils annuels réglementaires, selon les chiffres moyens relevés par Madininair, ces 20 dernières années en Martinique. Des tendances quasi-équivalentes en Guadeloupe et en Guyane.

Les effets sur la santé

Les particules fines sont une catégorie de poussières en suspension dans l’air. Elles affectent par « voie respiratoire, par voie cutanée, même si cela reste marginal, et par voie digestive lorsque les polluants contaminent l’alimentation », explique le ministère de la Transition écologique. Elles peuvent aussi générer des maladies cardiovasculaires et sont classées cancérigènes depuis 2013.

D’où viennent-elles ?

Pleins feux sur les particules fines

– Les particules fines peuvent être d’origine naturelle : « Les embruns, les pollens ou les particules minérales issues du sol », précise une synthèse de Madininair qui parle de sources locales en opposition aux sources transfrontalières. Ces dernières proviennent « du Sahara et du Sahel. Elles sont transportées par le vent à haute altitude ». Il s’agit du phénomène de brume de sable. Plus proche de nous, le volcan de la soufrière, à Saint-Vincent avait émis des tonnes de cendres en 2021.

– Les particules liées à l’activité humaine sont essentiellement formées de matière carbonée et de métaux lourds. À titre d’exemple, en Guadeloupe, les particules fines sont émises à 40 % par le trafic routier, 36 % par les industries, 8 % par la transformation et la distribution d’énergie et 3 % par l’agriculture. « Ces données varient selon les zones de prélèvements », précise Céline Garbin, ingénieure à Gwad’air qui note un effet cocktail : « Les polluants se fixent sur les particules naturelles et complexifient la composition. »

Leur classement

Ces polluants sont classés en deux catégories : les PM10 et les PM2,5. Des chiffres qui correspondent à leur taille, respectivement 10 et 2,5 micromètres. Madininair, Gwad’air et prochainement Atmo* Guyane, étudient aussi les particules ultra-fines, « car plus elles sont fines, plus ces particules pénètrent profondément dans le système respiratoire et génèrent des complications pour la santé », précise l’ingénieure d’étude à Gwad’air.

*Atmo France est une association qui fédère le réseau national des associations de surveillance de la qualité de l’air.

Le saviez-vous ?

La préfecture communique des recommandations sanitaires à partir de 50 μm/m3 pour les PM10 et dès 30 μg/m3 pour les PM2,5. Des mesures d’urgence réglementaires sont activées au-delà de 80 μg/m3 pour les PM10 et à partir de 50 μg/m3 pour les PM2,5.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

banniere-dernier-numero-anform-martinique-guadeloupe-guyane

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Pub demie page - Sortie magazine

Nos derniers articles

Tai chi contre Parkinson

Le taï-chi pour lutter contre Parkinson

Une nouvelle étude démontre les bienfaits du taï-chi, art martial traditionnel
Portrait Lycinais Jean

Lycinaïs Jean : « Je suis un électron libre ! »

Elle se fait appeler Lycinaïs Jean (prononcez « djine »), comme ces génies
12 écogestes numériques

Mes éco-gestes numériques

Si le numérique facilite notre quotidien, il a des répercussions néfastes
Grossesse et chlordécone

Grossesse : mesurez votre taux de chlordécone !

En Guadeloupe, les femmes enceintes ont désormais la possibilité de réaliser
pub-carre-Anform-dernier-numero

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé !