fbpx Skip to content

> Première rentrée des classes

Première rentrée des classes

Première rentrée des classes anform magazine nos enfants
Shutterstock

Votre plus petit fait sa première rentrée à l’école. Une étape déterminante dans sa vie d’enfant et de futur élève. A vous de l’aider à franchir ce cap, en le préparant dès la maison. Dix conseils pour réussir sa rentrée !

1 - Séparation volontaire !

Selon que votre enfant a déjà été séparé de vous ou non, les enjeux sont différents. « Pour un enfant déjà accueilli en collectivité, explique Marie-Annick Dacourt, auxiliaire de puériculture, tout est plus facile et la transition entre crèche et école se fait en douceur ». A l’enfant séparé pour la première fois de ses parents, il faudra expliquer les raisons et modalités. Non, maman ne va pas s’ennuyer sans lui. Non, elle ne se débarrasse pas de lui. Il va à l’école comme vous allez au travail. Prévenez-le bien à l’avance que ni papa ni maman ne resteront avec lui, mais que vous viendrez le chercher à la sortie des classes. Ne soyez pas en retard, c’est fortement anxiogène pour votre petit.

2 - La vie en société

vie en société rentrée scolaire

Votre enfant s’adaptera d’autant plus facilement à l’école qu’il aura déjà acquis à la maison les bases de la vie en société. « L’enjeu de cette première année à l’école, explique Géraldine Ramakers, éducatrice, est de faire de ces enfants des élèves. Ils devront apprendre la vie en société, apprendre à partager un jouet, une activité, à écouter l’autre, à ne pas lui couper la parole, à le respecter ». Expliquez le sens de ces règles à la maison, ils seront d’autant plus faciles à accepter. Et n’oubliez pas de montrer l’exemple !

3 - Apprivoiser l’environnement

Se familiariser avec son environnement futur aidera votre enfant. « Les enfants de la crèche passent une demi-journée avant la sortie des classes dans leur future école, explique Marie-Annick Dacourt. Ils la visitent, rencontrent leur future maîtresse, jouent entre eux ». Si ce n’est pas le cas pour votre enfant, montrez-lui au moins sa future école, décrivez-lui les différents espaces. L’angoisse de l’inconnu en sera diminuée d’autant.

4 - L’école, c’est chouette !

L’école, c’est chouette !

Expliquez-lui qu’une école est un endroit où retrouver des enfants de son âge, avec lesquels il va jouer et apprendre. La maîtresse n’est ni maman, ni tatie, mais elle va organiser des activités pour lui. Comme l’explique Géraldine Ramakers, « nous accueillons des tout-petits de 3 ans, voire 2 ans, et la maîtresse est aussi là pour faire des câlins et aider les parents à gérer la séparation ! ». Répondez à ses questions, racontez vos souvenirs. Valorisez son entrée à l’école qui marque sa sortie de « l’âge bébé ». Pour autant, n’insistez pas trop sur le fait -toujours inquiétant pour lui- qu’il est maintenant un grand !

5 - Des livres qui parlent de l’école

Livres et magazines peuvent vous être d’un précieux secours pour expliquer l’école. Evoquant les inquiétudes de l’enfant, que le parent que vous êtes, a oubliées. Ils permettront de rassurer, de dédramatiser et peut-être à votre enfant d’exprimer des peurs et des inquiétudes.

6 - Cartable et fournitures

Cartable et fournitures rentrée

Préparez avec lui ses petites affaires, fournitures, linge et matériel. Prenez le temps de le faire pendant les grandes vacances. Rien de plus difficile pour un enfant que de se singulariser par l’absence du matelas pour la sieste, de l’uniforme ou de la serviette à la cantine…

7 - Doudou ou pas doudou

Renseignez-vous à l’école pour savoir s’il pourra garder ou non son doudou. Il s’agit de préparer l’enfant à ce sevrage, souvent difficile, d’autant qu’il intervient dans un contexte nouveau et donc inquiétant. Pas question le jour de la rentrée d’avoir un drame à ce sujet.

8 - Petits incidents

Petits incidents rentrée scolaire maternelle

« A la crèche, dès 18 mois, si l’enfant est prêt, nous débutons l’apprentissage de la propreté », dit encore Marie-Annick Dacourt. Les enseignants acceptent les incidents, surtout en début d’année. Mais ils peuvent aussi refuser votre enfant si les fameux incidents sont chroniques. Profitez donc des grandes vacances pour établir une bonne régularité et une gestion satisfaisante des petits besoins. Dédramatisez toutefois, pour votre petit, le possible accident. Parlez-en à la maîtresse et mettez un change dans son cartable.

9 - Prendre le rythme

1 semaine au moins avant la rentrée, instaurez des horaires proches de ceux de l’école. Lever, coucher, repas, sieste… calez-le. Ce sera d’autant plus facile pour lui de s’adapter au rythme qu’on lui demandera de suivre s’il est devenu le sien. Un enfant déjà debout à l’heure du réveil parce qu’il a assez dormi, sera d’autant plus facile à préparer pour l’école, il déjeunera plus volontiers et sera moins grognon.

10 - No stress !

gérer le stress rentrée

Enfin, si vous voulez éviter qu’il ne s’inquiète et gamberge bien longtemps à l’avance, soyez zen ! La gestion de votre propre stress est déterminante ! L’école maternelle est une étape, faites-lui confiance pour devenir petit à petit un grand, loin de vous…

Gérer le jour de la rentrée

Maman ou papa ? Maman, si vous devez verser une larme, laissez donc faire papa ! Avec papa, l’enfant aura moins tendance à s’accrocher, il se montrera plus fier et plus fort. De toute façon, papa ou maman, il ne faut pas faire traîner les adieux, éviter le nième dernier câlin qui précède le vrai dernier câlin. Soyez ferme, embrassez votre petit, rassurez-le sur votre retour « tout à l’heure », souriez et partez sans vous retourner ni guetter si tout va bien. Si larmes il y a, elles ne durent généralement pas.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

WA - JUIN - PUB CHATEAU ROUGE - Serum anform magazine

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

Cancer, Sida… : les promesses des vaccins à ARN messager (ARNm)

Cancer, Sida… : les promesses des vaccins à ARN messager (ARNm)

Développées dans l’ombre depuis 40 ans, les thérapies à ARNm ont permis
L’échangisme pour relancer le désir

L’échangisme pour relancer le désir

Avec 15 % des Parisiens qui ont déjà vécu une expérience échangiste
Jeunes soignants en pleine pandémie Antilles Guadeloupe Martinique

Jeunes soignants en pleine pandémie

Mis en lumière par des applaudissements au cœur de la crise
J’ai testé la culotte menstruelle !

J’ai testé la culotte menstruelle !

Dernière invention en matière de protection hygiénique, la culotte menstruelle promet
Guide senior magazine anform sante bien etre question reponse

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé