fbpx Skip to content

> 5 bonnes raisons de l’initier au yoga !

5 bonnes raisons de l’initier au yoga !

5 raisons d'initier son enfant au Yoga
Shutterstock

Équilibre, estime de soi, renforcement musculaire… le yoga est bon pour les enfants ! Chandani, Rita et Stéphane, professeurs de yoga, exposent 5 bienfaits essentiels du yoga chez l’enfant.

 

1. Plus apaisé

Le yoga apprend à se détendre, à relâcher les tensions et à atteindre le calme. L’Éducation nationale l’a bien compris. Le service de recherche sur le yoga dans l’éducation (Ryé) a obtenu l’agrément du ministère pour son apprentissage à l’école. Les professeurs formés peuvent enseigner des postures simples : relaxation des poignets ou musculation des yeux après une interrogation écrite, exercices de concentration avant d’entrer en classe… Bilan ? Les élèves sont moins tendus, plus attentifs et retrouvent confiance en eux, notamment dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. À la maison, les changements sont aussi significatifs, en particulier au moment (redouté) de l’endormissement.

2. Plus confiant

5 raisons d'initier son enfant au Yoga

« Le yoga provient du sanskrit, une langue sacrée de l’Inde. Il signifie « union avec notre être réel intérieur« . Il s’agit d’une vraie philosophie de vie pour se reconnecter avec soi-même, et non d’une simple suite de postures », explique Rita Davis, professeur de kundalini yoga. Lorsque nos enfants convoitent ce que possèdent leurs frères et sœurs, ou leurs amis, ils ne sont centrés ni sur eux, ni sur leurs propres besoins. Dans l’univers non compétitif du yoga, l’enfant apprend à mieux se connaître et à rechercher son propre espace. « Le yoga aide les enfants à trouver qui ils sont vraiment, quelle est leur place sur cette Terre et comment s’écouter », raconte Rita. À l’aide de la respiration, la visualisation, les petites postures, les mudras (positions avec les mains), ils apprennent à « composer leur numéro interne ».

3. Plus souple

Le yoga n’apporte pas que des bienfaits sur le plan mental. « Lors des pics de croissance, les problèmes posturaux se développent. Le yoga est l’outil de prévention idéal, car il comble les besoins de souplesse, d’équilibre, de force et de bonne position », détaille Stéphane Le Colas, professeur de yoga, yogathérapeute et praticien en médecine indienne. Les postures ou « asanas », ludiques pour les enfants (le poisson, le corbeau, le crocodile, l’arbre, etc.), développent aussi endurance, coordination et motricité générale. Cependant, « on n’enseigne pas de la même façon à des tout-petits, à des primaires, à des adolescents et à des adultes », précise Stéphane Le Colas. Certaines postures ou respirations ne doivent pas être réalisées à tous les âges. Des cours et des conseils d’un professeur, pour la pratique à la maison, demeurent indispensables !

4. Plus créatif

5 raisons d'initier son enfant au Yoga

Chandani, sur fond de musique douce et de lumière tamisée, propose aux enfants de visualiser la mer, avec des vagues calmes, et d’adapter leur respiration. « Moi, j’étais vraiment à la mer », sourit Nayali, 10 ans. Remplis d’imagination, les enfants utilisent facilement ce chemin imaginaire « pour une créativité qui se développe cours après cours », remarque Stéphane Le Colas. Rita Davis sait qu’au bout, parfois, des passions se révèlent. Les parents qui viennent en cours l’ont déjà expérimenté. Sabine, l’une des mamans, vient d’exposer ses réalisations artistiques !

5. Plus équilibré

5 raisons d'initier son enfant au Yoga

Tous ces bienfaits aident l’enfant à savoir comment trouver ou retrouver un équilibre physique et mental, et ce, durant toute sa vie. « Le yoga reconnaît deux composants principaux : le mental et le vital (ou l’énergétique). Si l’enfant a trop de mental et pas assez de vital, il est dépressif, léthargique. Si l’enfant a trop de vital et pas assez de mental, il est hyperactif, incapable de se concentrer. Le yoga permet d’équilibrer ces deux composants. » Surtout vers 8-12 ans, où les postures d’équilibre peuvent être effectuées avec la plus grande aisance. Une stabilité physique qui va engendrer une stabilité émotionnelle et psychologique. L’enfant apprend à canaliser son corps, son énergie, ses émotions, toujours dans le plus grand respect des autres et de soi.

L’astuce 

À quel âge débuter ?

« Je recommande de débuter les cours pour les enfants à partir de 3 ans, au moment de l’entrée en maternelle. À cet âge, ils comprennent bien ce que l’on attend d’eux et sont plus à même d’exprimer leur ressenti quant à leur pratique. »

Stéphane Le Colas, professeur de yoga, yogathérapeute et praticien en médecine indienne.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

Brèves SIDA

Sida : la lutte freinée par les crises mondiales

La pandémie de Covid-19, la guerre en Ukraine, la crise économique
Fillette qui fait les premiers gestes de secours

Apprenez-leur les gestes qui sauvent !

Il n’y a pas d’âge pour apprendre les gestes qui sauvent.
L’équilibre acide-base

L’équilibre acide-base

Vous vous sentez fatigué, stressé, mal dans votre peau ? L’acidité de
lotion démaquillante groseille pays grosey hibiscus

Lotion démaquillante à la groseille-pays

Pour un visage plus que parfait, fabriquez votre lotion démaquillante à
PUB-Anform-post-dernier-numero-A105

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé