fbpx Skip to content

> Poinsettia, star de Noël 

Poinsettia, star de Noël 

Poinsettia
Poinsettia

Il envahit nos jardins créoles, les étals des fleuristes, et bientôt embellira nos tables en fête. La densité de son feuillage, ses teintes chatoyantes font du poinsettia la star incontestée de Noël.

Plante buissonnante et vivace tropicale, le poinsettia (Euphorbia pulcherrima) est originaire du Mexique. En pleine nature, ses feuilles hautes, monumentales, peuvent atteindre les 3 ou 4 m. Sa fleur se décompose en petits boutons jaunes, lovés au cœur de bractées protectrices surmontant un buisson de feuilles vertes. Ce sont les bractées qui, en fin d’année, s’irisent traditionnellement d’un rouge profond et parfaitement reconnaissable. Le poinsettia est en effet photopériodique, c’est-à-dire qu’il arrive à floraison lorsque les jours sont les plus courts. C’est pour cela qu’aux Antilles, on le surnomme « 6 mois vert, 6 mois rouge ». Si le poinsettia opère un retour en force, il était déjà, pour nos aïeux, le véritable symbole végétal de Noël. En Amérique latine, d’ailleurs, il conserve un nom équivoque, « flores de noche buena » (fleurs de la Sainte Nuit). Dense, il dessine, dans sa version d’intérieur, un buisson entremêlé de feuilles, et donne à voir en son centre une véritable étoile, parfaite pour décorer les tables de fête. Pour des compositions authentiques, le poinsettia retrouve alors la « flèch kann » (fleur de canne à sucre), cette fleur plumeuse qui danse au-dessus des champs de canne et fleurit elle aussi en fin d’année. Les couleurs des bractées varient suivant le cultivar, offrant un éventail de possibilités : tantôt rouge écarlate, grenat, rose pâle, vif, blanc crème ou jaune. Les bractées peuvent être aussi marbrées, tachetées ou ondulées.

Guide pratique

  Comment le choisir ?  

Vérifiez l’éclatement des boutons floraux. Un poinsettia dont la floraison est très avancée dans sa maturité présente une majorité de petits bourgeons ouverts, et risque de ne maintenir que peu de temps ses bractées colorées.

  Comment le planter ?  

Le poinsettia réclame un sol léger, bien drainé, riche en matière organique. Attention également à privilégier un site ensoleillé mais peu exposé au vent. Enfin, il est préférable de ne pas rempoter un pied ayant entamé sa floraison !

→ La multiplication se fait par bouturage de jeunes pousses de 7 cm. Trempez-les dans l’eau pour stopper l’écoulement du latex. Prudence par ailleurs, car ce lait, faiblement toxique, peut brûler. Utilisez des gants !

  Comment l’arroser ?  

Évitez de saturer la terre en eau. Il est d’ailleurs recommandé de placer des billes d’argile au fond du pot pour faciliter le drainage et éviter que les racines ne baignent dans l’eau. Laissez sécher entre deux arrosages (eau légèrement tiède).

  Quand fleurit-il ?  

Aux Antilles, le poinsettia fleurit de décembre à mars. À condition de ne pas l’exposer à un éclairage nocturne artificiel qui empêcherait la floraison.

  Le saviez-vous ?  

Le poinsettia était utilisé par les Aztèques comme pigment vermeil pour colorer les textiles.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

WA - Mars - MFU anform magazine santé bien-être

Nos derniers articles

piercing-intime- desir-sexe-anform-sante-bien-etre-antilles-guadeloupe-martinique-guyane

Le piercing intime, objet de désir

S’il est devenu une pratique ordinaire, le piercing, quand il est
gros thym-bon-sain-plantes-medicinales-anform-magazine-sante-bien-etre-guadeloupe-martinique-guyane

Le gros thym, c’est bon et c’est sain !

Le gros thym est souvent confondu avec le patchouli, l’efferalgan et
damien bissessar-histoire-moldecules-anform-magazine-guadeloupe-martinique-guyane-santé-herbe-pik

Damien Bissessar, une belle histoire de molécules

Le monde entier le découvre, en février dernier, aux côtés du
Covid-19 quelles séquelles

Covid-19 : quelles séquelles ?

Plusieurs mois après avoir contracté la Covid-19, des malades continuent de
WA - PUB MAI - Atelier Biovie

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé