fbpx Skip to content

> Stefan Filey, la voix de la réussite.

Stefan Filey, la voix de la réussite.

Stefan Filey. Crédit photos : Barbara Keller

C’est un artiste de stature internationale ! Mariah Carey, Céline Dion, Barbara Hendricks ou encore Johnny Hallyday s’accompagnent de sa voix soul, généreuse et sensuelle. Une voix et une carrière qu’il doit à son hygiène de vie.

Fils des îles sœurs, de père martiniquais et de mère guadeloupéenne, Stefan Filey est né et vit à Paris. Travailleur acharné, il se compare à un sportif de haut niveau dans la gestion de sa carrière. La musique, il est tombé dedans quand il était petit en chantant dès l’âge de 6 ans au sein des chorales de gospel de l’église de ses parents. Pourtant, il se destinait à une carrière de sportif, grand fan de football et de basket-ball…

Vous vous comparez à un sportif de haut niveau. Comment cela se concrétise-t-il au quotidien ?

J’ai la chance de vivre de ma passion depuis 30 ans. Je fais énormément de choses, mais toujours dans le domaine de la musique : coach vocal dans le privé, et aussi pour des chanteurs et des acteurs comme Tahar Rahim. J’ai aussi été coach à la Star Academy, durant une saison. Je fais des doublages de films et dessins animés (Disney), je compose pour de nombreux artistes, mais aussi pour des musiques de films et bien sûr pour moi-même. Être auteur, compositeur et interprète, demande un énorme travail au quotidien, quel que soit le talent !

Alors, il y a 6 ans, je suis devenu végétarien. Je me rendais compte, lors des tournées qui sont très physiques, que mon corps était trop rigide. La consommation de viande crée de l’acide urique dans le corps, ce qui raidit les muscles. La viande rouge est également déconseillée aux sportifs. Parallèlement, j’ai commencé la pratique du yoga qui enseigne aussi une philosophie non violente et préconise de ne pas ingurgiter d’animaux morts. J’ai rapidement constaté les effets sur ma santé. Lors de la tournée aux États-Unis avec Johnny Hallyday, j’étais plus souple, je récupérais plus facilement. Je suis devenu plus résistant, et j’ai perdu 15 kg ! J’ai également constaté que ce nouveau régime alimentaire avait fait baisser mon hypertension.

Vous êtes aujourd’hui devenu végan. Pourquoi ?

Depuis 18 mois, je suis passé au véganisme. Dans la mesure du possible, j’évite de porter des vêtements issus d’animaux. Le fait de ne plus consommer ni viande ni œufs ni produits laitiers a eu un effet notoire sur ma gorge, car ces aliments créent des reflux gastriques qui remontent dans la gorge et l’irritent. Avant, j’avais des rhumes, des angines, mais depuis, je ne protège même plus ma gorge en hiver et j’arrive à garder mes quatre octaves de tessiture de voix !

Comment évitez-vous les carences ?

De temps en temps, je me complémente en spiruline que je saupoudre sur mes plats, mais aussi du moringa ou de la maca. Je croque des fèves de cacao crues et beaucoup de baies comme le goji, les graines de chia. Et je consomme beaucoup de légumineuses et d’oléagineux, fruits secs, graines germées… Ce régime me permet de bien tenir la cadence intense des tournées. En fait, j’adore manger et cuisiner (ma spécialité est le mafé végan !) et je projette d’ouvrir un restaurant végan avec Blade Mc Alimbaye, un ami artiste, également végan.

Vous reprenez souvent la citation de Sénèque : « La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est d'apprendre à danser sous la pluie. » Cela évoque quoi pour vous ?

J’ai été miraculé plusieurs fois dans ma vie. Je suis né prématuré à 7 mois et avec un rhésus sanguin non compatible avec celui de ma mère. J’ai dû être entièrement perfusé. J’étais un petit garçon très turbulent qui n’en faisait qu’à sa tête, et à 6 ans, j’ai plongé dans une piscine sans savoir nager… Je me suis noyé ! C’est mon jeune frère qui a alerté les adultes et un maître-nageur a plongé pour me sauver. Ce jour-là, j’ai vécu l’expérience de la mort imminente, vu le tunnel de lumière, et j’avoue que cela m’a beaucoup calmé.

Ensuite, vers 34 ans, j’ai été violemment renversé par une voiture en sortant d’une radio. Je me suis relevé sans aucune blessure ! Ces différentes mésaventures et d’autres expériences de vie m’ont aidé à développer ma spiritualité et ma gratitude envers la vie. Cette citation signifie que, quelles que soient les circonstances, il faut profiter du moment et toujours en tirer le positif.

stephan filey portrait

En parlant de positivité, comment avez-vous géré la crise sanitaire en tant qu’artiste ?

J’ai gardé le même rythme de travail, à savoir 2 h d’entraînement quotidien de voix et piano. Je faisais des gammes, du travail de justesse et placement de voix, de la résonnance, des exercices de respiration et le yoga m’aide beaucoup en ce sens. Puis, j’ai rentabilisé mon temps au maximum, j’ai continué à coacher en individuel et je me suis concentré sur mes compositions, ce que j’ai envie de faire de plus en plus et développer mon sens de l’entrepreneuriat.

Revenez-vous fréquemment aux Antilles ?

Quand on était petits, mes frères et moi, on parlait créole à la maison avec mes parents. Je connais aussi la cuisine antillaise, car ma mère cuisine très bien et elle fait toujours du boudin créole, à 80 ans ! Nous venions en moyenne tous les 3 ans en vacances en Guadeloupe et en Martinique. Ces 10 dernières années, je ressens vraiment le besoin d’y revenir plus fréquemment, que ce soit en famille ou en tant qu’artiste. Ces derniers mois, j’ai eu l’opportunité de venir faire deux concerts en Guadeloupe. J’ai vraiment envie de renouer avec mes racines. Et j’aime énormément la couleur bleue qui évoque pour moi l’océan, le calme… C’est comme un appel.

Quels sont vos projets professionnels ?

Dans l’immédiat, reprendre dès cet été la tournée « La vie d’artiste » avec Christophe Maé qui a été stoppée à cause de la crise sanitaire. J’assure la première partie de ses concerts avec mon dernier album. Nous avons plusieurs festivals cet été puis la tournée des zéniths à partir de septembre et de nombreuses dates en Europe et peut-être une escale aux Antilles en fin de tournée… Finir les arrangements de 10 nouveaux titres que j’ai écrits et composés pour pouvoir me concentrer pleinement sur ma carrière. Et j’espère participer au Festival de Montreux en 2022. C’est un rêve !

Bio express

stephan filey album

Très jeune, il fonde le groupe Sweetness avec son frère cadet et quatre amis. C’est avec ce groupe qu’il fera la première partie du concert History World Tour de Michael Jackson à Lausanne. C’était en 1999. Puis en 2000, Stefan décide de se consacrer à la musique soul et entreprend une carrière en solo. Vocalement comparé à Marvin Gaye ou Stevie Wonder, il devient l’un des premiers représentants de la scène soul française. Il a notamment accompagné Barbara Hendricks, Céline Dion, Mariah Carey, Pascal Obispo, Patrick Bruel et Patricia Kaas. Il vient de sortir son 5e album « La pluie est belle aussi ».

Plus d’infos
> www.stefanfiley.com

Par Barbara Keller

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

Sida : la lutte freinée par les crises mondiales

Sida : la lutte freinée par les crises mondiales

La pandémie de Covid-19, la guerre en Ukraine, la crise économique
Fillette qui fait les premiers gestes de secours

Apprenez-leur les gestes qui sauvent !

Il n’y a pas d’âge pour apprendre les gestes qui sauvent.
L’équilibre acide-base

L’équilibre acide-base

Vous vous sentez fatigué, stressé, mal dans votre peau ? L’acidité de
lotion démaquillante groseille pays grosey hibiscus

Lotion démaquillante à la groseille-pays

Pour un visage plus que parfait, fabriquez votre lotion démaquillante à
magazine Guide bébé 2022 Anform martinique guyane guadeloupe réunion

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé