fbpx Skip to content

> Votre brosse à dents est-elle propre ?

Votre brosse à dents est-elle propre ?

Votre brosse à dents est-elle propre ?
Envato Elements

Nous avons tous intégré à nos rites quotidiens l’hygiène bucco-dentaire. Mais pas toujours celle de l’outil qui y contribue fortement, notre brosse à dents ! Manuelle ou électrique, elle peut devenir un véritable nid à bactéries.

« Un mauvais entretien de la brosse à dents peut avoir pour conséquence un début de maladie parodontale, explique le Dr Céline Coutayar, parodontiste et secrétaire de l’association AMIB (association médicale contre les infections buccales). En effet, pour des raisons microbiennes, l’os entourant les dents se détruit peu à peu, générant un déchaussement. Sans soins adaptés, cela peut aboutir à la perte des dents. 80 % de la population est touchée par une gingivite et quasi 50 % par une parodontite. » Ainsi, nettoyer vos dents ne suffit pas pour avoir une bonne hygiène bucco-dentaire, il faut aussi nettoyer votre brosse.

Cette dernière est en contact direct et régulier avec toutes les bactéries qu’hébergent votre bouche et vos dents, mais aussi avec les bactéries et microbes, locataires de votre salle de bain, milieu humide par excellence. Une brosse à dents peut accumuler plus de 10 millions de bactéries, responsables entre autres de gingivites, parodontites, caries dentaires, mais aussi de certaines pneumonies, d’infections cutanées ou fongiques et de problèmes gastriques et intestinaux. Dès la première utilisation, la brosse à dents est contaminée et cela s’aggrave avec le temps.

Règle n°1 : éviter la prolifération bactérienne

Votre brosse à dents est-elle propre ?

La brosse à dents doit être idéalement rangée la tête vers le haut, à distance des autres brosses à dents de la famille. Éviter de placer un protège-tête en plastique qui, en « confinant » les poils, risque de provoquer une multiplication des microbes, bactéries, moisissures. L’idéal est de la laisser à l’air libre, mais à bonne distance (au moins 1,5 m) de la cuvette des toilettes, autre foyer majeur de contamination bactérienne. C’est pourquoi il est indispensable de fermer le couvercle avant de tirer la chasse. Il convient aussi d’éviter tout contact entre le tube de dentifrice et les poils de la brosse à dents, au risque de contaminer le produit. Quant au verre à dents, il est un nid à bactéries qui nécessite un nettoyage régulier !

Règle n°2 : procéder à un entretien régulier

Votre brosse à dents est-elle propre ?

Au quotidien : une attention particulière

Afin d’éliminer les restes de dentifrice et les résidus alimentaires, il est conseillé après chaque brossage de rincer à l’eau froide puis à l’eau chaude, voire bouillante (les microbes sont détruits par des températures supérieures à 45 °C), pendant quelques secondes les poils de la brosse. Puis, pour supprimer au maximum l’humidité et limiter l’apparition des moisissures, l’essuyer avec du papier absorbant.

Régulièrement : une désinfection profonde

Avec du bicarbonate de soude : c’est un produit de désinfection efficace qui permet de lutter contre les bactéries. Il est également fongicide, détruisant les moisissures. Dans une grande tasse, verser 2 càc de bicarbonate dans de l’eau tiède. Plonger la brosse à dents dans la tasse et laisser le bicarbonate agir toute la nuit. Rincer avant utilisation. À faire au moins une fois par semaine.

Avec un bain de bouche : pour un nettoyage d’entretien, laisser tremper la brosse 30 min chaque soir dans un verre rempli de bain de bouche.

Avec du vinaigre blanc : dans un bol d’eau tiède, ajouter une quantité équivalente de vinaigre blanc. Laisser tremper toute la nuit, rincer avant utilisation. Répéter tous les 2 jours.

Avec de l’eau oxygénée : remplir un verre d’eau oxygénée à 3 %, y placer la brosse à dents. Laisser tremper toute la nuit. Rincer avant utilisation (eau à plus de 45 °C). À faire une fois par semaine.

Faire bouillir : faire bouillir votre brosse à dents dans une casserole quelques minutes pour éliminer les bactéries. Ou encore, la placer dans un verre d’eau pendant 1 min à 600 watts au micro-ondes. À faire une fois par semaine.

Règle n°3 : ne pas oublier le manche !

Nettoyer et désinfecter les poils de la brosse à dents en omettant le manche est tout à fait contreproductif. Celui de la brosse à dents électrique peut être nettoyé à raison d’une fois par semaine à l’aide d’une lingette désinfectante.

Règle n°4 : la changer régulièrement

Votre brosse à dents est-elle propre ?

« Une brosse à dents aux poils abîmés est le gage d’un mauvais brossage, précise le Dr Céline Coutayar. Je préconise à mes patients d’en changer chaque mois, nos climats humides accentuant encore la prolifération bactérienne. » Il est également recommandé de jeter sa brosse à dents au sortir d’une maladie, surtout virale ou bactérienne. Elle pourrait être contaminée et recontaminer son propriétaire. Après un voyage, il est préférable de la changer. Elle a voyagé dans la trousse de toilette et s’est trouvée dans différentes salles de bain qui peuvent être propices à la contamination microbienne. Enfin, tant que la pandémie de Covid-19 n’a pas cessé, il est plus sage de ne pas partager le même contenant (trousse de toilette, verre à dents) ni le même dentifrice. Et de changer de brosse dès la fin de l’infection.

Par Anne de Tarragon

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

keni piperol route du rhum guadeloupe

Kéni Piperol trace sa route

A la barre de Captain Alternance, Kéni Piperol, le Mornalien de
Urgences surchargées

Urgences surchargées

Synonymes de souffrance, les urgences médicales peuvent être difficiles à vivre.
Sargasses : quels risques pour ma grossesse a faire paraitre le 8 décembre

Sargasses : quels risques pour ma grossesse ?

Une étude martiniquaise publiée en juillet 2022 dénonce la dangerosité des
Sida : la lutte freinée par les crises mondiales

Sida : la lutte freinée par les crises mondiales

La pandémie de Covid-19, la guerre en Ukraine, la crise économique
PUB-Anform-post-dernier-numero-A105

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé