fbpx Skip to content

> Des mains plus jeunes

Des mains plus jeunes

Des mains plus jeunes.
Shutterstock

Leur peau vieillit aussi vite que celle du cou, souvent plus vite que celle du visage, et pourtant, on les oublie dans les soins quotidiens. Nos mains sont en première ligne face aux agressions extérieures, air, soleil, pollution, eau. Comment en prendre soin ?

« Déjà, il faut protéger ses mains du soleil, qui donne des taches et contribue au vieillissement de la peau », commence le Dr Anne-Marie Garsaud, dermatologue en Martinique. Il convient donc d’appliquer une crème solaire sur les mains, comme sur le reste du corps. Après 50 ans, 90 % des femmes sont concernées par les taches brunes. « Et puis, les hydrater, si possible, après chaque lavage, avec des crèmes spéciales pour les mains qui ont l’avantage de ne pas coller », poursuit la dermatologue. Les mains sont en effet soumises à l’agression des lavages fréquents. Le savon, qui élimine saleté et gras, attaque aussi le film hydrolipidique qui protège la peau. Facteur aggravant, la peau des mains est moins riche en glandes sébacées que le reste du corps. Le desséchement est donc encore plus rapide et flagrant. Préférer l’eau tiède à l’eau chaude et les savons… sans savon ! Et s’il est indispensable de bien se sécher les mains, il faut le faire sans frotter, plutôt en épongeant doucement.

Bien masser

Des mains plus jeunes

Après chaque lavage, appliquer une crème hydratante. « On peut utiliser des crèmes antirides comme sur le visage, avec vitamine C et acides de fruits », propose le docteur. Une bonne crème contient des agents hydratants comme la glycérine, des agents émollients et des lipides. L’acide hyaluronique et l’urée captent l’humidité pour la retenir dans la peau. Si les mains sont abîmées, choisir des crèmes avec des agents cicatrisants ou anti-inflammatoires (panthénol, allantoïne, gel d’Aloé vera). Si la crème de jour est d’une texture assez légère, le soin de nuit peut être plus riche (beurre de karité, huile de coco, d’argan). En appliquant la crème, bien masser les mains pour activer la microcirculation et soulager les tensions (nos mains abritent de nombreux points énergétiques).

Entretenir ses ongles

Des mains plus jeunes

Limer les ongles (lime en verre ou en émeri) avec un mouvement doux, toujours dans le même sens, sans faire d’allers-retours ! Et les laisser respirer quelques jours entre deux poses de vernis. « S’ils se dédoublent et se cassent, prévient le Dr Anne-Marie Garsaud, il convient d’arrêter le vernis pendant 6 mois, de prendre des compléments alimentaires (les mêmes que pour les cheveux) et d’appliquer crème et huile pour les ongles que l’on trouve en pharmacie ou en parfumerie. Puis, attendre la repousse d’un ongle neuf. Il convient également de ne pas faire des soins de manucure excessifs en repoussant les petites peaux, car cela favorise les mycoses du tour des ongles qui nécessitent de consulter un dermatologue pour un traitement qui n’est pas facile. Éviter les produits ménagers sans gant et le jardinage à mains nues pour éviter aussi d’attraper des mycoses. »

Laser ou injections

Des mains plus jeunes

Les taches brunes ou lentigos solaires, sont aussi appelées « fleurs de cimetière ». Elles peuvent apparaître dès 30 ans sur les mains exposées au soleil et sur les peaux claires, mais plus généralement après 55 ans. « Le meilleur traitement pour les taches, rapide, efficace en une séance et ni dangereux ni coûteux, c’est le laser. » À partir de 50-55 ans, les espaces interosseux se marquent et les veines deviennent visibles, ainsi, le dos des mains se creuse donnant l’apparence de mains décharnées. « On propose alors des injections d’acide hyaluronique, qui donnent tout de suite un aspect plus plein et plus jeune. Pour ce qui est des ridules, du flétrissement de la peau, les lasers fractionnés sont les plus efficaces. À défaut, on peut proposer des peelings comme sur le visage. »

Pourquoi la peau des seniors s’assèche-t-elle ?

Car la peau s’atrophie. Elle devient plus fine et les glandes sébacées se raréfient. Ce sont elles qui produisent le sébum qui hydrate la peau. Il faut donc compenser en hydratant beaucoup, avec des crèmes. Le phénomène est le même sur tout le corps, comme pour les mains, les ongles et les cheveux.

Par Anne de Tarragon

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

PUB-Anform-post-dernier-numero-A106

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

6 signes que votre peau est déshydratée

6 signes que votre peau est déshydratée

La peau est composée de 70 % d’eau. Dès qu’elle en manque,
vers une pénurie de médicaments ?

Pénurie de médicaments : les Antilles-Guyane pas épargnées

Grâce au stock tampon, nos départements subissent un peu moins fortement
Le kobido : lifting naturel du visage

Le kobido : lifting naturel du visage !

Massage à la mode, le kobido relève pourtant d’une technique ancestrale.
Arrêt maladie : 5 règles à respecter

Arrêt maladie : cinq règles à respecter

Prévenir l’employeur au plus vite, respecter des heures de présence à
PUB-Anform-post-dernier-numero-Guide-Senior-2022-2023

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé