fbpx Skip to content

> 7 clés pour mieux apprendre

7 clés pour mieux apprendre

7 clés pour mieux apprendre
Shutterstock

La structure du cerveau n’est pas figée. Elle évolue sans cesse. Cette « neuroplasticité » permet à notre cerveau d’apprendre et de progresser à tout âge. Il suffit pour cela de mettre en place les bonnes stratégies d’apprentissage !

Sylviane Eugène, experte en méthodologie scolaire, le dit souvent : « Apprendre, ça s’apprend ! » La spécialiste affirme que la réussite est accessible à tout âge. En s’appuyant sur les travaux de Steve Masson, professeur québécois à la tête du Laboratoire de recherche en neuro-éducation de Montréal, elle livre sept principes à tester avec nos enfants, petits et grands. Ces stratégies d’apprentissage se fondent sur une donnée simple, mais capitale : apprendre revient à créer et à renforcer les bonnes connexions entre les neurones. À la clé, de meilleurs résultats et une plus grande confiance en soi !

1. Privilégier une démarche active

aider son enfant

Pour aider son enfant à activer ses neurones plus efficacement, il vaut mieux lui poser des questions que de lui demander de réciter une leçon de manière passive. « Aux plus jeunes, en primaire et au collège, posez-leur des questions avant qu’ils ne se plongent dans leur cahier. Interrogez-les sur des dates, des définitions de mots, des noms de villes… Les lycéens, plus autonomes, peuvent se poser eux-mêmes des questions, en s’aidant des titres, des sous-titres et des mots inscrits en gras dans leur cours. »

2. Activer ses neurones à plusieurs reprises

Les connexions neuronales se font… et se défont. Pour éviter d’oublier les notions apprises, il faut consolider. « C’est un leurre de croire qu’on peut apprendre une leçon ou une nouvelle notion en une seule fois ! Il est bon d’y revenir à plusieurs reprises et sous plusieurs formes : questions, quiz, exercices, cartes mentales… »

3. S’entraîner à récupérer sa mémoire

parents donner réponse

Quand l’enfant ne parvient pas à répondre à une question, les parents ont tendance à lui donner la bonne réponse. « Au contraire, il faut lui accorder le temps de trouver la réponse. En le laissant réfléchir, en lui donnant un indice ou, s’il n’y arrive toujours pas, en lui demandant d’aller chercher la solution dans son cours. » Si cette méthode demande du temps et de la patience, elle s’avère efficace sur le long terme.

4. Élaborer des explications

« Demandez à votre enfant ou à votre adolescent de prendre la place de la maîtresse ou du professeur, et de vous expliquer une notion, un fait, une définition. N’hésitez pas à lui poser des questions commençant par : « pourquoi ? », « en quoi ? », « comment ? » Cette technique va le pousser à rechercher ses connaissances antérieures et à créer des liens avec les nouvelles notions à apprendre. » Ainsi, l’élève comprend mieux, mémorise et consolide les notions apprises. Par la suite, il pourra, seul, répondre à haute voix à ses propres questions.

5. Espacer les périodes d’apprentissage

pause

Le cerveau a besoin de pauses. Il est donc important de repérer les moments où les capacités d’attention et de concentration diminuent. « Quand cela arrive, proposez à votre enfant d’arrêter quelques minutes, de boire un verre d’eau et de se dégourdir les jambes. Il se remettra au travail ensuite, si possible en changeant de matière », affirme Sylviane Eugène. Il vaut aussi mieux découper les leçons, paragraphe par paragraphe, sur plusieurs jours.

6. Maximiser la rétroaction

La rétroaction est le fait d’apporter un retour sur le résultat. Cela revient, pour les parents, à indiquer, sans jugement, si les réponses fournies sont correctes ou erronées. « Il est préférable que ce feedback ait lieu dès que le travail est terminé. Cela permet de générer chez votre enfant la satisfaction de la réussite mais aussi d’éviter le renforcement de ses erreurs. Invitez-le à vous raconter comment il s’y est pris ou aurait dû s’y prendre pour réussir », conseille Sylviane Eugène.

7. Cultiver un état d’esprit dynamique

Faciliter les apprentissages, c’est aussi aider son enfant à avoir confiance en sa capacité à apprendre et à progresser. « Expliquez-lui que sa réussite repose davantage sur ses stratégies d’apprentissage, que sur un hypothétique talent. De même, ne mettez pas l’accent uniquement sur les efforts, qui sont nécessaires, mais ne suffisent pas sans une bonne méthodologie de travail. Il sera rassuré, et vous aussi ! »

Plus d’infos
www.methodologie-scolaire.com
Facebook : Sylviane Eugène

Par Marie Ozier-Lafontaine
(paru en nov-déc 2020)

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

WA JUIN - PUB SANOFI - Stress Resist-min-anform

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

WA - Pub Juin - Klorane masque cheveux mangue anform magazine pub

Nos derniers articles

La liane serpent : un antidiabétique ? bien-être magazine anform guadeloupe martinique guyane

La liane serpent : un antidiabétique ?

La liane serpent stimulerait la sécrétion d’insuline. Mais son usage, comme
farine fruit a pain faire recette anform magazine guadeloupe martinique guyane

Faire sa farine de fruit à pain

Que l’on soit intolérant au gluten, désireux d’élargir sa palette culinaire
carimam mammiferes marins sur ecoute-ocean-balein

Nos mammifères marins sur écoute

Chaque année, les baleines, dauphins et cachalots sont attendus avec impatience
15 astuces antistress

15 astuces antistress

Le stress augmente notre fréquence cardiaque, notre tension artérielle, notre température
WA - PUB MAI - Anform 96

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé