fbpx Skip to content

> Bien démarrer mon allaitement

Bien démarrer mon allaitement

Bien démarrer son allaitement
Shutterstock

Vous souhaitez allaiter, mais vous avez peur de ne pas y arriver ? Voici 4 conseils pour faciliter le début de l’allaitement.

– Favoriser le contact peau à peau le plus tôt possible, en salle de naissance, quand la santé de la mère et de l’enfant le permet. Il favorise un démarrage optimal de l’allaitement, aide à réguler la température de l’enfant, son rythme cardiaque… Les 2 premières heures après l’accouchement constituent une fenêtre d’opportunité, un moment où l’enfant a un fort réflexe de succion.

Bien démarrer son allaitement

– Donner la tétée aux premiers signes d’éveil et non pas aux pleurs. Vous pouvez lui proposer le sein dès qu’il bouge les yeux derrière les paupières, s’étire, a des petits mouvements de bouche, commence à bouger les doigts, ramène ses mains à la bouche. Ces signes indiquent qu’il est prêt à téter et qu’il en a besoin. Ne lui imposez pas de limite horaire, ni dans le rythme ni dans la durée des tétées. Bébé doit téter à la demande. Au début, la plupart des bébés tètent fréquemment et de façon régulièrement.

Les signes d’un allaitement réussi

– Après la montée de lait, ses urines sont fréquentes (6 à 7 couches bien mouillées par 24 h).

– Ses selles (2 à 3 par jour) sont liquides avec parfois des grumeaux, de couleur jaune, jaune d’or à jaune moutarde.

– Sa croissance : il reprend son poids de naissance idéalement vers 6 ou 7 jours, en tout cas avant 10 jours.

Bien démarrer son allaitement

– Veiller à une bonne prise du sein en bouche. La bouche grande ouverte recouvre une grande partie de l’aréole, la tête très légèrement en arrière, le menton du bébé touche le sein et de ce fait, le nez est naturellement dégagé. Les lèvres sont retroussées vers l’extérieur et prennent bien l’aréole. Les joues du nourrisson sont bombées, la déglutition s’entend et se voit. Les mamelons peuvent être sensibles, mais la tétée ne doit pas être douloureuse. Si c’est le cas, il est important de demander de l’aide aux professionnels qui vous accompagnent.

– Bien se tenir. La mère est installée confortablement, le corps du bébé est contre la mère, face au sein, sa tête et son corps dans le même axe, le corps du bébé est soutenu.

Le saviez-vous ?

Le mamelon est auto-nettoyant ! Les tubercules de Montgomery, petites glandes présentes sur l’aréole, produisent un film lipidique qui hydrate la peau du mamelon. Cette sécrétion est bactéricide, antifongique et a la même odeur que le liquide amniotique. Ce qui va guider bébé vers le sein. 

Par Muriel Defrenne, consultante en lactation IBCLC

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

keni piperol route du rhum guadeloupe

Kéni Piperol trace sa route

A la barre de Captain Alternance, Kéni Piperol, le Mornalien de
Urgences surchargées

Urgences surchargées

Synonymes de souffrance, les urgences médicales peuvent être difficiles à vivre.
Sargasses : quels risques pour ma grossesse a faire paraitre le 8 décembre

Sargasses : quels risques pour ma grossesse ?

Une étude martiniquaise publiée en juillet 2022 dénonce la dangerosité des
Sida : la lutte freinée par les crises mondiales

Sida : la lutte freinée par les crises mondiales

La pandémie de Covid-19, la guerre en Ukraine, la crise économique
PUB-Anform-post-dernier-numero-Guide-Senior-2022-2023

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé