fbpx Skip to content

> Le laisser vivre sa vie

Le laisser vivre sa vie

Senior Woman Sitting On Sofa At Home Suffering From Depression
Istockphoto

Mon fils veut être coiffeur. Je l’imaginais faire une grande carrière d’ingénieur. Je sais que je dois respecter son choix mais je ne peux m’empêcher d’être déçue. Aline, Guyane

Aline, Guyane

        Bravo Aline, c’est courageux d’avouer des sentiments pas très positifs, surtout envers ses enfants. La première des choses est d’accueillir cette déception, de ne pas vous juger ni vous culpabiliser, mais de la ressentir. Il serait intéressant de comprendre pourquoi vous imaginiez votre fils « faire une grande carrière d’ingénieur ». Est-ce parce que cela a été votre propre choix professionnel ? Ou à l’inverse, ressentez-vous une certaine frustration de ne pas avoir vécu « une grande carrière » ? Ce que l’on désire pour nos chers bambins est parfois le fruit d’un transfert, de notre propre vie vers la leur. Il est peut-être temps, pour vous, de faire le deuil de ce désir-là pour laisser la liberté à votre fils de s’épanouir dans sa propre vie. Si vous vous sentez bloquée, demandez-vous quel besoin vous cherchez à combler avec cette projection. Besoin de fierté, de reconnaissance sociale, d’admiration ? C’est l’occasion de venir satisfaire autrement vos besoins, pourquoi pas avec l’aide d’un coach ?

  Madeleine Loiseau  

Coach de vie
Parenthèses Coaching

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Bannière ANFORM DUCRAY KERACNYL

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

POSEZ-NOUS VOS QUESTIONS

Vos spécialistes vous répondent !

*Les données que vous nous communiquez par ce formulaire sont volontairement anonymes. Aucune donnée d’identification n’est utilisée. Dans tous les cas, nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de confidentialité.

Le dernier numéro
est arrivé