fbpx Skip to content

> Les 10 ennemis du couple

Les 10 ennemis du couple

A cheerful black couple
Envato Elements

Ils nous éloignent l’un de l’autre et finissent par nous séparer. Voici les 10 ennemis du couple à fuir de toute urgence !

1. Le manque d’attention

« Premier écueil du couple : le sentiment de ne plus exister en tant que couple, se considérer que comme des colocataires », met en garde Gwenhaelle Dupont, thérapeute de couple, conseillère conjugale et sexologue. L’amour doit s’entretenir comme un tiers. « Un couple, c’est 1 + 1 = 3. Chaque partenaire, plus la relation », insiste la thérapeute. Il faut donc rester attentif aux rêves, aux désirs, aux aspirations et aux besoins de l’autre, en nourrissant le quotidien de petites attentions. Un massage après une dure journée, un mot doux, une surprise, un café au lit…

2. Un dialogue rompu

Nous attendons souvent de l’autre qu’il devine ce que nous désirons ! « Ce soir-là, j’avais espéré qu’il me prépare un bon petit repas. À la place, il est parti chez un pote », se rappelle Valérie, 27 ans, encore furieuse. Il est de notre responsabilité de nous exprimer de façon claire et concise. Sans colère, et surtout sans insulte, sans violence et sans rabaisser l’autre. « En thérapie de couple, lorsque chaque perception est accueillie et non rejetée, chacun commence à écouter l’autre », constate Gwenhaelle Dupont.

3. Les absents ont tort

« Délaisser sa relation pour travailler, se divertir ou faire du sport à outrance, démontre un désinvestissement dans le couple, amenant un sentiment de solitude », alerte la conseillère conjugale. Si ennui il y a, il faut oser l’exprimer. « Le couple a besoin de fantasmer ensemble. Cela lui permet de rester dynamique. Les projets peuvent rassembler et maintenir cette complicité », promet Gwenhaelle Dupont.

4. L’éducation des enfants

« Il existe une concurrence grandissante entre le père et la mère sur la question de l’éducation », note la sociologue Sylvie Cadolle dans son livre Être parent, être beau-parent. Divergences sur l’alimentation, sur les activités ou sur l’expression de l’autorité… Cela peut être aussi le signe d’« absence de valeurs communes », note Alain, 51 ans. La règle de base est de ne pas laisser éclater les conflits devant les enfants. « On ne doit jamais couper un enfant en deux. Les parents doivent s’ajuster l’un à l’autre et nécessairement faire des concessions », avertit Etty Buzyn, psychologue clinicienne dans son ouvrage Me débrouiller oui, mais pas tout seul.

5. L’enfer, c’est les autres !

Parfois, l’un des partenaires reste sous l’emprise de sa famille d’origine. Celle-ci tente d’interférer sur les choix du couple. Un vrai poison pour un couple qui souhaite se réaliser. Il faut « couper le cordon » sans « couper les ponts ». D’autres ne supportent ni la famille ni les amis de l’autre. Ils ne souhaitent pas « partager » leur partenaire et font preuve d’une jalousie excessive. « La jalousie peut être le signe d’un manque de confiance en soi. Elle peut amener à espionner l’intimité de son partenaire, ce qui va fragiliser la relation », prévient Gwenhaelle Dupont.

6. Crever l’écran

Jeux vidéo, télévision, smartphones, internet… le couple ne se parle plus. « Les écrans empêchent d’être ensemble, de parler et de partager un moment », insiste Gwenhaelle Dupont. Il faut l’avouer, lorsque nous sommes plongés dans notre téléphone, nous ne sommes plus attentifs à ce qui se passe autour de nous. L’autre peut se sentir agacé, blessé et négligé. « Une fois par mois, Doudou et moi passons une soirée sans écran. Nous avons plein de choses à nous dire et à… faire ! », propose Elsa, 42 ans. Une fois par mois ? Peut mieux faire…

7. Le laisser-aller

Des chercheurs en sciences sociales de l’université de Sydney ont compilé 6 500 témoignages et réponses à la question : « Qu’est-ce qui brise les couples ? » La réponse est sans appel. Chez les hommes comme chez les femmes, une attitude négligée, voire un manque d’hygiène corporelle. « Une relation n’est jamais acquise. Se laisser aller va créer un désintéressement de l’autre », confirme Gwenhaelle Dupont.

8. La libido à zéro

« Le couple a besoin de surprises, de mystères, de s’exciter. C’est de là que naît le désir », pointe Gwenhaelle Dupont. Causé par la routine et les difficultés de la vie, le manque de désir est un problème sexuel majeur des couples. Et le premier réflexe est de remettre en question le sentiment amoureux. Mais le désir a des saisons qu’il faut savoir accepter. En revanche, si c’est constamment l’hiver, il y a urgence ! « L’abstinence, lorsqu’elle est subie par l’une des deux personnes, crée un mal-être et remet en question la relation. Cela touche directement à l’estime de soi », explique la sexologue.

9. L’adultère

Le manque de désir peut pousser à aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte ! Or, « le couple est très fragile. S’il n’est pas une priorité, il se délitera. L’adultère abîme la confiance. Et, sans confiance, pas de couple », prévient Gwenhaelle Dupont. Il arrive que le couple décide de rester ensemble malgré tout. « Il décide de mettre cet événement sous le tapis pour les enfants et la famille qu’ils ont construite. Mais pour dépasser l’adultère, il faut d’abord comprendre pourquoi cela est arrivé. Par la suite, pardonner », recommande la professionnelle.

10. La rancune

Quand les rancœurs s’accumulent, le ressentiment infiltre la relation et finit par polluer les moments de bonheur. « Si la rancune s’installe, il est difficile de rester dans le couple. Le pardon peut être long mais il est nécessaire pour la relation. Pour créer un cercle vertueux, et non vicieux, il est toujours important de rester bienveillant envers l’autre », avise Gwenhaelle Dupont.

Les 5 clés de l’amour

Gary Chapman, conseiller conjugal américain, a identifié cinq langages de l’amour (Les 5 langages de l’amour, éd Leduc.S, 2008). Ils donnent le sentiment de se sentir aimé et sont différents pour chacun d’entre nous. « Les paroles valorisantes, les moments de qualité, les cadeaux, les services rendus et le toucher », énumère Gwenhaelle Dupont, thérapeute de couple, conseillère conjugale et sexologue.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

WA - JUIN - PUB CHATEAU ROUGE - Serum anform magazine

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

Cancer, Sida… : les promesses des vaccins à ARN messager (ARNm)

Cancer, Sida… : les promesses des vaccins à ARN messager (ARNm)

Développées dans l’ombre depuis 40 ans, les thérapies à ARNm ont permis
L’échangisme pour relancer le désir

L’échangisme pour relancer le désir

Avec 15 % des Parisiens qui ont déjà vécu une expérience échangiste
Jeunes soignants en pleine pandémie Antilles Guadeloupe Martinique

Jeunes soignants en pleine pandémie

Mis en lumière par des applaudissements au cœur de la crise
J’ai testé la culotte menstruelle !

J’ai testé la culotte menstruelle !

Dernière invention en matière de protection hygiénique, la culotte menstruelle promet
Guide senior magazine anform sante bien etre question reponse

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé