fbpx Skip to content

> L’huile de nigelle : bonne pour la peau !

L’huile de nigelle : bonne pour la peau !

Huile-de-Nigelle
Istock Photos

Véritable trésor de la médecine naturelle des civilisations anciennes, l’huile de nigelle revient sur le devant de la scène. En cosmétique, elle est appréciée pour ses propriétés calmantes, régénérantes et anti-inflammatoires.

L’huile de nigelle (Nigella sativa) ou huile de cumin noir, est un remède naturel utilisé depuis des millénaires, notamment au temps des pharaons. On découvrit d’ailleurs un flacon de cette huile dans le tombeau de Toutankhamon, preuve que les Égyptiens la tenaient en haute estime ! Utilisée également dans la médecine arabe classique, elle est aussi connue dans la médecine ayurvédique traditionnelle de l´Inde sous le nom d´huile de kalinji (énergie chaude). Mahomet écrit dans les recueils de Hadith que « l’huile de cumin noir guérit toutes les maladies sauf la mort ! » De nos jours, elle tient toujours une place particulière dans la médecine populaire égyptienne et indienne. En Occident, elle fait parler d’elle depuis quelques années après des études prometteuses menées aux États-Unis et en Allemagne.

Soin anti-âge

L´huile de nigelle contient de nombreux acides gras insaturés et poly-insaturés, comme les acides linoléiques et gamma linoléiques, ainsi que des vitamines et des minéraux. Les grains de cumin noir contiennent 40 % d’oléagineux gras, 1,4 % d’oléagineux volatiles, 15 sortes d’amino-acides, des protéines, du calcium, du fer, du sodium et du potassium. Mais ses composés les plus importants sont le thymoquinone, le dithymoquinone, le thymohydroquinone et le thymol. Elle inhibe l´oxydation des membranes cellulaires par un effet anti-radicaux libres (antivieillissement) et inhibe la formation de molécules inflammatoires. Elle est donc bienfaisante pour la peau, et notamment pour réduire les phénomènes inflammatoires provoqués par le stress, la pollution, la maladie ou le vieillissement.

Booste les défenses

En cosmétique, on exploite l’huile de cumin noir pour ses propriétés calmantes, régénérantes, vitalisantes et anti-inflammatoires. Soin anti-âge, elle protège du vieillissement cutané, redonne souplesse et douceur, et est particulièrement indiquée pour les peaux sèches sensibles ou irritées. C’est un excellent remède dans les cas d’infections cutanées : acné, eczéma, psoriasis, brûlures, gerçures, champignons dermiques (mycoses), herpès, coups de soleil. Et, elle favorise la cicatrisation de la peau. On l’utilise aussi pour embellir les cheveux et en cas de chute capillaire. En phytothérapie, l’huile de nigelle aide à renforcer les défenses immunitaires (études scientifiques américaines récentes), est antihistaminique, antirhumatismale, et agirait également sur l’asthme et les bronchites asthmatiformes. Elle est aussi digestive, diurétique, anti-acide pour l’estomac et anti-flatulences. De plus, elle est utile pour les contractures musculaires et tous types d’inflammations.

Précautions d’emploi

Si elle possède une excellente innocuité, quelques cas de réactions cutanées ont cependant été rapportés. Toute utilisation à forte dose et pendant une longue durée est donc à proscrire. Aussi, elle est contre-indiquée chez la femme enceinte. Chez la femme allaitante, malgré son usage traditionnel pour favoriser la montée de lait, elle est déconseillée pour un usage prolongé à des fins médicinales puisqu’elle diminue le taux de prolactine chez la femme non allaitante.

Comment l’utiliser ?

En usage externe

Pure ou mélangée avec des huiles essentielles ou d’autres huiles végétales :

– en application locale pour les soins cutanés ;

– en massage contre les contractures et les rhumatismes ;

– en masque comme soin du cheveu.

En usage interne

Recette 1 :

Close up young black woman drinking cup of tea

Prendre une cuillerée d’huile de nigelle et mélanger à une infusion d’anis sucrée au miel, cinq fois par jour pendant 30 jours. Si on ne peut pas se procurer d’infusion à base d’anis, n’importe quelle boisson chaude fera l’affaire. La préférence va aux infusions de plantes (thym, sauge, trèfle rouge…).

Recette 2 :

Herbal tea with chamomile

Se procurer des graines de nigelle, les piler et les faire bouillir doucement 40 à 50 min avec des feuilles de menthe, camomille ou anis. Puis, filtrer le tout. Consommer l’infusion autant de fois que possible, sucrée au miel d’abeille en ajoutant, matin, midi et soir, une cuillère à café d’huile de nigelle pendant 30 jours.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Laroche-posay-niacinamide

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Le dernier numéro
est arrivé