fbpx Skip to content

> 5 questions sur les articulations

5 questions sur les articulations

Mes articulations en 5 questions
Getty Images

1 Français sur 2 souffre de douleurs articulaires. Il faut dire que les 360 articulations de notre corps sont souvent mises à dure épreuve. Il existe toutefois des choses à savoir pour éviter ou soulager la douleur.

1 - Je suis en préménopause. Cela peut-il avoir des conséquences sur mes articulations ?

Mes articulations en 5 questions

La baisse de la production d’œstrogènes à la ménopause rend le cartilage des articulations plus sensible. Les femmes représentent 60 % des cas d’arthrose et 80 % des cas de polyarthrite rhumatoïde*. dapibus leo.

2 - J’ai mal aux genoux. Est-ce dû à ma prise de poids ? 

Le surpoids et l’obésité comptent parmi les principaux risques de douleurs articulaires, notamment au niveau des articulations porteuses (genoux, chevilles…). « Maintenir un poids corporel sain est essentiel pour prévenir les douleurs articulaires, en particulier celles liées à l’arthrose. Une alimentation équilibrée et la pratique régulière d’une activité physique contribuent à maintenir un poids optimal, réduisant ainsi la pression sur les articulations », confirme Stéphanie Bardet, naturopathe et hypnothérapeute.

3 - Le sport est-il bénéfique pour les articulations ? 

Mes articulations en 5 questions

Le sport permet de renforcer notre système musculo-tendineux, tout en entretenant notre souplesse. « L’activité physique augmente la densité osseuse, la masse musculaire et l’élasticité tendineuse de notre corps. L’ensemble du corps s’adapte à ce « stress mécanique », en devenant plus résistant », approuve Mohamed Ezzahraoui, kinésithérapeute et éducateur sportif. Notez que la planche à voile, la course à pied, les sports collectifs de ballon, les sports de combat, ou encore le tennis sollicitent beaucoup les articulations, du fait de mouvements brusques et de changements d’appui fréquents. « Mais les activités à impacts ne sont pas rédhibitoires. Un corps bien préparé peut tout faire. Il suffit de pratiquer de manière progressive. Plus l’intensité de l’effort va être importante, plus l’échauffement devra être long », nuance Mohamed Ezzahraoui. Néanmoins, en cas d’articulations déjà fragilisées, préférez « le vélo, même d’appartement. Les efforts dans l’eau aussi sont bénéfiques car, avec la portance de l’eau, tout est plus facile (natation, aquagym, etc.). » Le yoga et le taï-chi-chuan sont également préconisés.

4 - Quelle alimentation pour éviter les douleurs articulaires ?

« Afin de faire le plein d’anti-oxydants et de réduire les dégradations cellulaires, consommez cinq fruits et légumes par jour, en évitant smoothies et extractions. Utilisez ail, romarin, gingembre, curcuma, roucou, vanille sous forme d’infusion ou dans vos préparations. Faites le plein de magnésium grâce au cacao, aux noix du Brésil ou de cajou, aux fruits secs, aux céréales complètes, aux légumes verts et aux fruits de mer. Pensez aux aliments fermentés : légumes ou lait fermentés, cornichons, câpres, moutarde… À l’inverse, réduisez le sel, le sucre, l’alcool et fuyez les plats industriels. Remplacez le café par de la chicorée, très nutritive, et buvez 1,5 l d’eau minimum par jour », détaille Armide Lafortune, diététicienne-nutritionniste.

Mes articulations en 5 questions

En cas de douleurs, « certaines substances présentes dans des aliments ont des propriétés anti-inflammatoires. Parmi celles-ci, on trouve les acides gras omégas-3, présents dans les poissons gras, les noix et les graines de lin. En complément, les micronutriments tels que la vitamine D, le calcium, le magnésium et le collagène sont essentiels pour maintenir la santé des os et des articulations », conseille Stéphanie Bardet, naturopathe et hypnothérapeut

5 - Les plantes peuvent-elles aider ?

Mes articulations en 5 questions

« L’huile essentielle de bois d’Inde de type girofle, peut éviter l’aggravation d’une douleur », souligne Gérard Beaujour, exploitant agricole et agro-transformateur de bois d’Inde, à Terre-de-Bas, en Guadeloupe. Ces plantes, utilisées comme condiments, sont également réputées : « le gingembre, le safran-pays, l’ail, le gros-thym (gros baume) sont antirhumatismaux », propose Jean-Louis Longuefosse, docteur en pharmacie**.dapibus leo.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Anform publicité magazine

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Sortie magazine Guide Senior Anform 2024-2025

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Sortie magazine Guide Senior Anform 2024-2025

Nos derniers articles

HE anti stress

3 huiles essentielles anti-stress

Plusieurs huiles essentielles équilibrent, relaxent, tranquillisent, apaisent l’esprit et le système
5 exercices pour mieux respirer

5 exercices pour mieux respirer 

L’intérêt suscité aujourd’hui par les exercices de respiration témoigne d’un besoin
père moderne

Êtes-vous un père moderne ?

À l’écoute, patient, généreux, responsable… sont quelques qualités requises pour pouvoir
Le vénéré

Le vénéré, contre la fièvre

Le vénéré, ou vinéré en créole (Siparuna guyanensis), est une plante
pub-carre-Anform-dernier-numero-Mon-jardin-creole

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé !