fbpx Skip to content

> Sciatique, lombalgie… vite, un chiropracteur !

Sciatique, lombalgie… vite, un chiropracteur !

Chiropracteur
Getty Images

En plein boom aux Antilles-Guyane, la chiropraxie traite les douleurs du système ostéoarticulaire. Les éclairages de Loane Gèghre et Myriam Lazzari, chiropractrices.

Qu’est-ce que la chiropraxie ?

La chiropraxie (ou chiropratique) est une thérapie manuelle, une approche naturelle qui étudie le corps dans sa globalité en s’intéressant à l’appareil locomoteur (articulations, muscles, nerfs). Elle offre une alternative aux approches médicamenteuses et chirurgicales. Les différentes techniques utilisées, avec ou sans manipulations, se concentrent sur le traitement et la prévention des dysfonctionnements du système neuro-musculo-squelettique. Ces dysfonctionnements se traduisent notamment par des douleurs et/ou une limitation du mouvement.

Quelle est la formation du chiropracteur ?

Chiropracteur

Il a suivi une formation internationale de 5 années d’études à temps plein, soit plus de 5 000 h (anatomie, neurologie, radiologie, orthopédie, rhumatologie et sciences cliniques…) ! Les chiropracteurs sont enregistrés auprès de l’Agence régionale de santé et possèdent donc un numéro Adeli de même que tous les autres professionnels de la santé. 

Quelle différence avec l’ostéopathie ?

Chiropracteur

Les patients nous consultent souvent pour le même type de symptômes. Tous deux sont des praticiens de première intention, c’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire de consulter un médecin avant de faire une séance de chiropraxie ou d’ostéopathie. Cependant, la chiropraxie et l’ostéopathie ne disposent pas du même champ légal en France. En effet, les chiropracteurs sont autorisés à effectuer tous types de mobilisations et de manipulations à vecteurs de force, instrumentales ou mécaniquement assistées, permettant ainsi une prise en charge complète. Ils sont les seuls praticiens, non-médecins, à avoir le droit d’effectuer des manipulations cervicales, avec vecteurs de force, sans certificat médical de non contre-indication.

Pourquoi et quand aller voir un chiropracteur ?

Les patients nous consultent souvent pour des douleurs de dos, sciatique, cervicalgie, lombalgie, douleurs articulaires et des membres, maux de tête, torticolis, tendinite, accompagnement de grossesse, gestion du stress, trouble du sommeil, dysfonctionnements viscéraux… Des personnes actives, âgées, des sportifs, des femmes enceintes, nouveau-nés, enfants et adolescents. Il est également conseillé de consulter un chiropracteur en prévention, même en l’absence de douleur.  

Quels sont les bienfaits ?

Chiropracteur

Les bienfaits des soins chiropratiques sont scientifiquement documentés pour soigner bon nombre d’affections, dont les douleurs lombaires (bas du dos), entre autres, celles liées aux hernies discales, certains maux de tête, les douleurs cervicales (cou) et les douleurs d’origine tendineuse et articulaire (douleurs de genoux, d’épaule…). Les 15 dernières années de recherche ont permis de mieux comprendre les mécanismes sur lesquels repose l’efficacité des soins chiropratiques. La chiropraxie offre plusieurs bienfaits, notamment la suppression ou réduction des douleurs, l’amélioration de la mobilité articulaire, de la posture, de la qualité de sommeil, la réduction du stress, du risque de blessure… 

Combien de séances faut-il faire ?

Chiropracteur

Il est difficile de prévoir à l’avance combien de séances seront nécessaires. Cela dépend bien souvent de l’avancement des symptômes, de leur durée d’installation, du rythme de vie du patient et de son investissement. Si le patient respecte bien les conseils et exercices prodigués, une à quelques séances suffisent pour enlever un symptôme. Néanmoins, plusieurs séances sont souvent nécessaires pour endiguer la cause du problème et éviter la récurrence des douleurs.

Est-ce pris en charge par la Sécurité sociale ?

Chiropracteur

En France, la chiropraxie n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale, mais est souvent remboursée, totalement ou en partie, par de nombreuses mutuelles.

Y a-t-il des contre-indications ?

Il existe, comme dans toute thérapie, des contre-indications, partielles ou absolues. Votre chiropracteur est formé à les identifier lors de la première consultation où un questionnaire minutieux sur vos antécédents ainsi qu’un examen clinique seront réalisés. Si votre chiropracteur juge que la condition du patient n’est pas dans son champ de compétence, il le réfèrera au professionnel de santé approprié.

Plus d’infos

Association française de chiropratique (AFC),

La société franco-européenne de chiropratique (SOFEC)

L’Institut franco-européen de chiropratique (IFEC)

banniere-dernier-numero-guide-senior-anform-martinique-guadeloupe-guyane-Guide senior 2023

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

pub-carre-Anform-dernier-numero

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Pub demie page - Sortie magazine-Mon jardin creole

Nos derniers articles

Pics de glucose : quels effets sur la santé ?

Pic de glucose : quels effets ?

Un pic de glucose entraîne un pic d’insuline, suivi d’une chute
Les bienfaits du corosol

Les 5 bienfaits du corossol

Cachée derrière sa carapace verte hérissée de piquants souples, sa chair
Dry needling

Dry-needling, des aiguilles qui soulagent

Le dry-needling ou puncture par aiguille sèche est une méthode autorisée
Sextoys à travers l'histoire

Le fabuleux destin du sextoy

Hier, objet médical vécu comme une torture, aujourd’hui, symbole d’émancipation sexuelle,
pub-carre-Anform-dernier-numero-Mon-jardin-creole

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé !