fbpx Skip to content

> Qui peut vacciner ?

Qui peut vacciner ?

Qui peut vacciner ?
shutterstock

Pour faciliter l’accès aux soins, des mesures fortes sont prises qui permettent à des professionnels de santé, jusqu’alors non habilités, à pratiquer certains actes médicaux et à vacciner. Décryptage.

Tout a commencé avec la grippe saisonnière. Nous sommes en 2017, et la Covid-19 n’est encore qu’un scénario de mauvaise fiction. Le ministère de la Santé sollicite les pharmaciens pour réaliser en officine le vaccin contre la grippe. Le but ? Combler un déficit de vaccination, auprès des personnes fragiles. L’expérience est d’abord menée dans quelques régions de Métropole. Pour pouvoir vacciner, le pharmacien doit être volontaire, avoir suivi une courte formation théorique et pratique de 6 h, et disposer dans son officine d’un espace de soin et de confidentialité distinct de l’espace de vente.

« Le succès a été au rendez-vous et l’expérience généralisée dans toute la France, explique Béatrice Clairaz, docteur en pharmacie et présidente de la SFSPO (Société francophone des sciences pharmaceutiques officinales). Les pharmaciens ont accueilli très favorablement cette mission qui répond à une vraie demande de nos clients. C’est tellement plus simple d’aller à la pharmacie chercher son vaccin et se faire immédiatement vacciner. » D’après le Système national des données de santé (SNDS), les pharmaciens auraient réalisé pendant la campagne de 2020-2021, 34 % des vaccinations contre la grippe (20 % par les infirmiers et 46 % par les médecins).

Personnels de santé

Qui peut vacciner ?

Les pouvoirs publics souhaitent également accroître la délégation d’actes médicaux (réservés aux médecins), à d’autres professionnels de santé afin d’améliorer l’accès aux soins sur tout le territoire. D’autant que le manque de médecins libéraux risque de se faire fortement sentir dans les années à venir.

Des arrêtés ont été pris en novembre 2021 pour permettre aux préparateurs en pharmacie, pharmaciens d’officine et techniciens de laboratoire de vacciner contre la grippe saisonnière, mais aussi contre la Covid-19, débarquée entretemps. « La pandémie de Covid-19 a encore accéléré un mouvement qui avait déjà recueilli un bel accueil de la population, note le Dr Clairaz, et très logiquement la Haute autorité de santé a donné un avis favorable pour l’extension de ces compétences vaccinales aux personnels de santé. »

Pratique encadrée

Qui peut vacciner ?

Ainsi deux décrets et quatre arrêtés publiés au JOdu 23 avril 2022 ont précisé les cadres de cette extension des compétences vaccinales. Les infirmiers peuvent désormais administrer les vaccins contre 15 maladies (grippe, rage, diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, papillomavirus humains, pneumocoque, hépatites (A et B), méningocoques (A, B, C, Y et W) aux personnes de plus de 16 ans, sans prescription médicale préalable.

Les sages-femmes peuvent également prescrire et administrer ces mêmes vaccins aux femmes enceintes, aux nouveau-nés et aux personnes de leur entourage.

Les pharmaciens, quant à eux, s’ils sont habilités à injecter tous les vaccins concernés aux plus de 16 ans, ne peuvent pas encore les prescrire. « Aujourd’hui, concrètement, la prise en charge du vaccin est conditionnée par la prescription médicale, précise Béatrice Clairaz. Si le médecin vous a donné une ordonnance, vous pouvez obtenir vaccin et acte vaccinal à la pharmacie, mais vous ne serez remboursé que du vaccin. L’acte vaccinal reste à votre charge, facturé en moyenne 7,90 euros. Heureusement, d’ici quelques semaines, la loi devrait permettre cette prise en charge totale. » Ingrid Lefort, docteur en pharmacie et membre du syndicat des pharmaciens de la Guadeloupe se réjouit de ces mesures.

« Nous, pharmaciens, sommes les premiers acteurs de santé de proximité. La convention nationale qui a lieu en octobre, nous permettra non seulement de pratiquer les vaccinations mais également de prescrire le vaccin et de fournir un carnet de vaccination. Nous sommes d’ores et déjà opérationnels. Tous les pharmaciens ont été formés et bénéficieront d’un suivi proposé par le syndicat. »

Cas particulier

Qui peut vacciner ?

La plupart des pharmaciens vaccinent contre la Covid-19, sur rendez-vous à l’officine. Il n’est pas nécessaire d’avoir une prescription. Le pharmacien est à la fois prescripteur et dispensateur, une mesure particulière liée à l’état d’urgence sanitaire générée par le virus. Les pharmaciens ont d’ailleurs massivement vacciné contre le virus.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

banniere-Concours-Furterer-anform-martinique-guadeloupe

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

titre concours furterer

Avec ANFORM, jouez au grand jeu-concours RENÉ FURTERER. 5 lots conçus spécifiquement pour lutter contre la perte capillaire À GAGNER.

Le dernier numéro
est arrivé