fbpx Skip to content

> Yolibébé : lecture pour les tout-petits 

Yolibébé : lecture pour les tout-petits 

Yolibébé : lecture pour les tout-petits 
Getty Images

Des animations de lecture adaptées aux tout-petits sont organisées dans des crèches, des bibliothèques et des centres de PMI de Martinique. Grâce aux animateurs, les enfants y découvrent le plaisir des livres.

La bibliothèque de prêt de la Collectivité territoriale de Martinique (CTM) propose régulièrement des animations de lecture pour les enfants de 3 mois à 2 ans, appelées Yolibébé. Ces ateliers sont organisés dans des bibliothèques, dans des crèches municipales, ou dans les centres de protection maternelle infantile (PMI) par une équipe d’animateurs spécialement formés à cette mission. L’objectif est double : amener les tout-petits, le plus tôt possible, à la lecture loisir, et sensibiliser les adultes (parents et professionnels de la petite enfance) à l’importance du contact avec les livres.

Plaisir de lire

Yolibébé : lecture pour les tout-petits 

« Nous avons mis en place ces ateliers en 2006. Nous avons été accompagnés par Marie Bonnafé, psychiatre et auteur de l’ouvrage Les livres, c’est bon pour les bébés, explique Marie-France Toul, responsable des animations culturelles à la bibliothèque de prêt de la CTM. Plus tôt l’enfant est mis en contact avec les livres, plus tard il s’en détournera. Il est important aussi qu’il les découvre avant sa scolarisation, afin qu’il associe la lecture à l’idée de plaisir et non à la contrainte ou au résultat scolaire. »

Exprimer les émotions

Yolibébé : lecture pour les tout-petits 

Au-delà de l’apprentissage du goût des livres, ces ateliers contribuent à développer la syntaxe et le vocabulaire des tout-petits, et donc leur langage. « Plus un enfant a du vocabulaire, plus il pourra exprimer ses émotions et contrôler son agressivité, assure Marie-France Toul. Il est important de garder les mots de l’histoire. L’enfant les comprend grâce au contexte et enrichit son vocabulaire. » La lecture stimule aussi l’imaginaire et la mémoire de l’enfant, et participe à son développement psychomoteur. « L’enfant lit avec tout son corps, souligne la responsable. Tenir le livre, tourner les pages fait appel à sa motricité fine… et lui enseigne la patience ! »

Du choix !

Yolibébé : lecture pour les tout-petits 

Lors des ateliers, le temps de lecture est de 45 minutes maximum, afin de garder l’attention des enfants. « Après, nous leur proposons un ‘’bain de livres’’. Nous leur mettons des livres à disposition pour qu’ils en choisissent chacun un », précise-t-elle.

Livre hochet, livre doudou, livre qui va dans le bain, livre à caresser ou à toucher, livre avec senteurs, livre marionnettes, livres sonores, livre pop-up (qui se déplie) ou encore tapis de lecture… la bibliothèque de la CTM dispose de plus d’une centaine d’ouvrages adaptés aux jeunes âges. « Nous en avons également de plus en plus écrits par des auteurs antillais, ce qui permet aussi de lire des histoires qui se situent dans un contexte qui parle aux tout-petits d’ici, avec des fleurs, des fruits et des animaux qu’ils connaissent », ajoute Marie-France Toul.

Il y a bien sûr aussi des livres avec des histoires plus classiques, adaptées à toutes les situations de la vie : l’arrivée d’une petite-sœur ou d’un petit frère, la peur du noir, l’hygiène…

Créer du lien

Yolibébé : lecture pour les tout-petits 

« Les enfants ont adoré, témoigne Marie-Françoise Paupher, auxiliaire de puériculture à la crèche de Petit-pavillon, au Lamentin, qui a participé à un atelier avec un groupe de huit enfants de 2 à 3 ans. Ils ont été très attentifs pendant la lecture des deux histoires et ont beaucoup aimé les livres très colorés apportés par l’animatrice. »

Côté famille, l’idée est d’instaurer un rituel de lecture, tous les soirs, ou une fois par semaine, selon les possibilités des parents. Le livre est aussi une occasion de créer du lien parent-enfant. « Même si l’on n’est pas soi-même à l’aise avec la lecture, on peut lui raconter l’histoire en se basant sur les images », assure Mme Toul. Pour en savoir plus sur les ateliers organisés pour les parents et les aides-maternelles, renseignez-vous auprès de votre bibliothèque municipale.

Par Katia Delaval

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

banniere-dernier-numero-anform-martinique-guadeloupe-guyane

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Pub demie page - Sortie magazine

Nos derniers articles

Association Cyst'her

Cyst’Her, pour le bien-être menstruel

Créée pour accompagner les femmes souffrant de troubles féminins comme le
Tai chi contre Parkinson

Le taï-chi pour lutter contre Parkinson

Une nouvelle étude démontre les bienfaits du taï-chi, art martial traditionnel
Portrait Lycinais Jean

Lycinaïs Jean : « Je suis un électron libre ! »

Elle se fait appeler Lycinaïs Jean (prononcez « djine »), comme ces génies
12 écogestes numériques

Mes éco-gestes numériques

Si le numérique facilite notre quotidien, il a des répercussions néfastes
pub-carre-Anform-dernier-numero

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé !