fbpx Skip to content

> 5 conseils pour entretenir ses locks

5 conseils pour entretenir ses locks

5 conseils pour entretenir ses locks
Shutterstock

Ce n’est pas parce qu’on a des dreadlocks qu’il ne faut pas les entretenir ! Pour des locks en bonne santé, il faut de la patience, des soins, de la régularité et les conseils de Milly D, bloggeuse beauté.

1. Laver régulièrement

« Quand les gens débutent leurs locks, ils pensent qu’il ne faut pas les laver pour ne pas les défaire. C’est un mythe ! Vous risquez de vous retrouver avec des locks incrustées de poussières, sèches et qui ne sentent pas bon. Ce sont des cheveux ! Il faut les laver régulièrement, au moins toutes les 2 semaines », conseille Milly D. Pour des locks matures, 1 shampoing par semaine convient. Mais cela dépend surtout de votre mode de vie. Un sportif, une personne qui va souvent à la mer, qui travaille sur un chantier, devra se laver les cheveux plus souvent pour garder un cuir chevelu propre.

Quel shampoing choisir ?

« Il existe des shampoings spécial locks, mais ils sont parfois agressifs et rendent les cheveux secs. Je recommande un shampoing doux enrichi en karité ou huile nourrissante d’avocat », conseille Milly.

2. Reprendre ses racines 

locks Reprendre ses racines 

Au fur et à mesure que les cheveux poussent, il faut emmêler les locks à la racine. Mais tout dépend du style de vos locks.

– Les locks freeform sont des locks formées librement, sans séparation au préalable. Ce sont les locks de Bob Marley. Pas besoin donc de refaire ses racines.

– Les semi-freeform sont séparées au départ mais les cheveux évoluent sans trop de manipulations. Ce sont les locks de Lauryn Hill. La reprise des racines ne se fait que 2 à 3 fois par an.

– Les locks manipulées sont très entretenues. Il faudra faire une reprise 1 fois par mois ou toutes les 3 semaines. Idem pour les microlocks ou sisterlocks (locks ultrafines).

« La reprise des racines dépend aussi du type de cheveux. Les cheveux très crépus font moins de frisottis. Pas besoin de trop en faire car à force de tourner, on fragilise le contour du cheveu et on risque l’alopécie de traction, soit la perte progressive des cheveux. »

Faut-il tourner, tresser ou faire des nœuds ?

« La méthode la plus répandue est de les tourner (twister). C’est la plus simple et on peut le faire soi-même. Pour la technique des nœuds, je ne suis pas fan car les locks sont moins uniformes. La méthode avec le crochet a ses avantages car une reprise n’est nécessaire que toutes les 4 à 6 semaines. Mais attention, si le crochet est trop serré on risque l’alopécie de traction. Si on twiste, il est bien de terminer par une coiffure (tresses, vanilles, caca cabris…). La coiffure tiendra mieux. »

3. Bien choisir son huile

« Beaucoup ne jurent que par la cire d’abeille pure (beeswax). Mais, utilisée trop souvent et en trop grande quantité, elle peut abîmer le cheveu. Cette cire ne pénètre pas bien la fibre, laisse des résidus (cheveux gras) et ternit les locks. C’est vrai aussi pour certains gels qui contiennent des dérivés de pétrole ou d’alcool qui assèchent le cuir chevelu et provoquent des pellicules. Le beurre de karité ou l’huile de carapate sont ultra-nourrissantes mais à ne pas utiliser au quotidien. Elles sont épaisses, attirent les résidus (fibre textile, poussière), sèchent et collent. » Mieux vaut utiliser des huiles plus légères comme l’huile de coco, d’amande douce ou d’avocat.

4. Hydrater à volonté

huile essentielle romarin 4. Hydrater à volonté locks

« Les locks n’ont pas peur de l’eau ! Les cheveux crépus non plus ! Ce sont des cheveux qui, par nature, sont secs. Comme ils sont frisés, les nutriments du corps se répartissent moins bien. Et hydrater, c’est apporter de l’eau, pas de l’huile ! Dans un vaporisateur, mélangez de l’eau déminéralisée avec un peu d’eau de rose pour rafraîchir, de l’huile d’avocat et quelques gouttes d’huile essentielle de romarin (réputée activer la pousse des cheveux). Vaporisez matin et soir. »

5. Masser son cuir chevelu

Le soir, pensez à faire des massages du cuir chevelu. « C’est agréable, relaxant et ça active la circulation sanguine. » En allant vous coucher, pensez à attacher vos cheveux pour éviter les frictions avec l’oreiller. Elles fragilisent le cheveu. Attachez-les de préférence avec un tissu en satin. Car le coton absorbe l’hydratation.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

Sida : la lutte freinée par les crises mondiales

Sida : la lutte freinée par les crises mondiales

La pandémie de Covid-19, la guerre en Ukraine, la crise économique
Fillette qui fait les premiers gestes de secours

Apprenez-leur les gestes qui sauvent !

Il n’y a pas d’âge pour apprendre les gestes qui sauvent.
L’équilibre acide-base

L’équilibre acide-base

Vous vous sentez fatigué, stressé, mal dans votre peau ? L’acidité de
lotion démaquillante groseille pays grosey hibiscus

Lotion démaquillante à la groseille-pays

Pour un visage plus que parfait, fabriquez votre lotion démaquillante à
PUB-Anform-post-dernier-numero-Guide-Senior-2022-2023

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé