fbpx Skip to content

> Cheveux : les démêler sans les casser

Cheveux : les démêler sans les casser

Cheveux : les démêler sans les casser
Shutterstock

Aïe ! C’est le cri de douleur poussé lorsque nous démêlons nos cheveux. Comment éviter de souffrir et de les abîmer lors du coiffage ?

Séparez

Les cheveux longs, bouclés, frisés et crépus, forment souvent des nœuds. Pour les démêler, évitez de tirer de toutes vos forces sur une grosse touffe. L’idée n’est pas d’arracher en serrant les dents. « Séparez vos cheveux en plusieurs sections », incite Sabine Pierre-Louis, qui a créé un compte Instagram sur les cheveux naturels. À l’aide d’un peigne à queue, séparez vos cheveux en deux parties. Divisez chaque section en deux parties égales, ou plus, s’ils sont longs. Pour ne pas vous emmêler les pinceaux, « attachez-les à l’aide de pinces », conseille l’instagrameuse capillaire.

Humidifiez

« Prenez une section et humidifiez avec de l’eau, de préférence sans calcaire. Plus vous humidifiez, plus le cheveu se détend, et plus le démêlage est facile », assure Sabine Pierre-Louis. Scellez cette hydratation, en appliquant sur les longueurs un actif gras, comme un beurre ou une huile végétale. En plus de l’eau, vous pouvez utiliser directement une crème ou un lait capillaire. Il va nourrir le cheveu, lisser les écailles, faciliter le démêlage et prévenir l’apparition de nœuds. Pour les cheveux fins, un spray évitera de les alourdir, grâce à sa formulation plus légère. Concoctez votre spray démêlant et hydratant maison avec un tiers d’eau (ou d’hydrolat), du gel d’Aloe vera, de la glycérine, de l’huile végétale (coco, jojoba…), et quelques gouttes d’extraits de pépins de pamplemousse pour conserver.

Démêlez

Démêlez cheveux

Oubliez les peignes à petites dents serrées ! « Démêlez chaque section préalablement hydratée avec un peigne à dents larges et écartées. Commencez par les pointes et remontez, petit à petit, jusqu’aux racines », détaille Sabine Pierre-Louis. Prenez soin de bien choisir votre peigne. Ceux en fer, trop agressifs, sont à proscrire ! Les dents arrondies de certains peignes les rendent moins accrocheurs que des pointues. Vous tombez sur un nœud résistant ? Servez-vous de vos doigts pour retirer doucement les cheveux. Quant aux brosses, certaines sont déconseillées aux cheveux bouclés, frisés ou crépus. Elles risquent de casser le mouvement naturel des boucles, de créer des frisottis et d’abîmer vos cheveux. « Seule une brosse adaptée, à doubles picots souples, peut être utilisée », prévient l’instagrameuse.

Sous la douche

Contrairement aux idées reçues, il est déconseillé de démêler les cheveux sous la douche avec un peigne ou une brosse. Sous l’action de l’eau, la fibre capillaire devient poreuse. Elle sera plus sensible aux agressions extérieures. À l’aide d’un après-shampoing ou d’un masque, démêlez de préférence avec les doigts, mèche par mèche. Des soins démêlants spécifiques aideront les nœuds à glisser et se défaire plus facilement. « Je suis de celles qui n’utilisent quasiment plus de peigne, mais les doigts », avoue Anne-Valérie Rosamont, coach capillaire. Vous sentirez mieux les petits accrocs et adapterez vos gestes avec plus de douceur. Si vous souhaitez utiliser un peigne, optez pour un modèle large. Tenez vos racines et démêlez doucement, des pointes jusqu’au cuir chevelu. Une fois rincés, essorez délicatement vos cheveux, en les épongeant plutôt qu’en les frottant.

À la bonne fréquence

démêlage cheveux conseils astuces soins

Le démêlage permet de se débarrasser des petits cheveux morts qui tombent quotidiennement. Ce sont eux qui forment les nœuds. Brosser ses cheveux, le soir en particulier, permet aussi de se débarrasser des impuretés accumulées (pollution, résidus de produits coiffants…), de faire respirer cuir chevelu et fibre capillaire. Par ailleurs, des cheveux trop emmêlés ne pourront pas former des boucles bien définies. Mais point trop n’en faut, ne faites pas du démêlage une obsession ! « Le cheveu crépu, par exemple, n’a pas besoin d’être constamment démêlé », prévient Anne-Valérie Rosamont, coach capillaire. Certaines personnes alternent donc entre un démêlage profond une à deux fois par semaine, et un plus léger au quotidien, aux doigts par exemple. Des techniques douces qui ne tirent pas sur les cheveux !

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Laroche-posay-niacinamide

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

PUB-Anform-post-dernier-numero-A103

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

occuper ses enfants sur le trajet des vacances

Occuper ses enfants sur la route des vacances

« Quand est-ce qu’on arrive ? » Un long voyage en famille, ça se
Rimèd : le paroka

Rimèd : le paroka

C’est une plante incontournable de la pharmacopée créole ! Le paroka
Gommage capillaire

Faut-il faire un gommage capillaire ?

Un nouveau soin naturel des cheveux fait des émules. C’est le
Peau : je craque pour la chantilly mangue/karité

Peau : je craque pour la chantilly mangue/karité

La chantilly de beurre végétal, c’est le compromis parfait entre une
Guide senior magazine anform sante bien etre question reponse

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé