fbpx Skip to content

> Bien choisir son lubrifiant intime

Bien choisir son lubrifiant intime

Bien choisir son lubrifiant intime
Kajou Communication

Compagnon de route des plaisirs solitaires ou en couple, à usage médical ou récréatif, le lubrifiant intime est incontestablement l’allié des rapports sans douleurs, avec plus de sensations agréables pour une sexualité épanouie. À condition de bien le choisir.

« La lubrification naturelle du vagin maintient l’humidification nécessaire pour que les muqueuses intimes gardent leur souplesse. Un manque de souplesse, voire une sécheresse vaginale (occasionnelle ou durable,) nécessite le recours au lubrifiant intime pour faciliter la pénétration. Cela évite frottements inconfortables, irritations et inflammations », déclare le Dr Sylvère Marie, gynécologue-obstétricien.

La grossesse, la suite de l’accouchement, l’allaitement et la ménopause sont des périodes de la vie marquées par une chute d’œstrogènes (hormones) qui affectent l’intimité des femmes. La prise de certains médicaments (antidépresseurs, antihypertenseurs) ou des traitements lourds (radiothérapies, chimiothérapies anticancéreuses) sont aussi des facteurs responsables d’un manque total ou d’une lubrification insuffisante. Ces difficultés peuvent également être d’ordre psychologique parce que dans la vie, on traverse parfois des moments qui nous perturbent : soucis au sein du couple, conflits au travail, anxiété.

« Je ressens des sensations très fortes »

« J’aime bien me caresser seule ou pendant les rapports avec mon lubrifiant. C’est plus doux, l’effet glissant me stimule. Je ressens des sensations très fortes. Mon préféré est celui aromatisé au monoï. Ça me rappelle l’odeur des vacances (rires) ! Je m’évade… »

Lisa, 38 ans

Un autre usage du lubrifiant intime peut être de vouloir mieux accueillir son sextoy ou rechercher des plaisirs différents en couple. Sortir de la routine pour explorer d’autres sensations. Le lubrifiant devient un accessoire érotique qui accroît la sensualité, démultiplie les sens et apporte une touche ludique à vos ébats. Solution idéale, le gel intime est mieux que la salive qui s’évapore rapidement et laisse un aspect collant sur la peau. Mieux que la vaseline aussi qui (au-delà du risque d’irritation) endommage le latex en le rendant poreux. Quels que soient votre âge, les raisons d’utilisation ou vos pratiques et orientations sexuelles, le lubrifiant intime est un partenaire qui vous veut et vous fait du bien !

Précautions

– Il est préférable d’éviter les produits contenant du parabène, potentiel perturbateur endocrinien utilisé pour ses propriétés antibactériennes. Il déréglerait le système hormonal et reproducteur. Privilégiez les lubrifiants intimes certifiés bio.

– Le lubrifiant intime peut faciliter le transport des bactéries. Si vous désirez pratiquer une pénétration vaginale après une anale, afin de préserver la flore vaginale d’une éventuelle contamination par des germes, il est très fortement conseillé de nettoyer le surplus de lubrifiant et de remettre du gel intime propre (ou de changer de préservatif).

– En cas de sensations de brûlure ou picotements après l’application d’un gel intime lubrifiant, cessez toute utilisation et consultez votre médecin.

Les lubrifiants à base d’eau

  • Très bien toléré car pH neutre.
  • Doux, hydratant.
  • Nettoyage facile car sans résidu ni effet collant. Ne tache pas.
  • Comestible.
  • Compatible avec tous les préservatifs, accessoires et sextoys.
  • Sèche rapidement. Nécessite de répéter les applications.
  • Se dilue au contact de l’eau. Ne pas utiliser sous la douche, le bain…

Les lubrifiants à base de silicone

Composition plus consistante et onctueuse que celui à base d’eau donc plus adapté aux femmes souffrant de sécheresse vaginale sévère ou à la pénétration anale (la texture plus épaisse, plus agréable correspond mieux à cette zone dont la muqueuse n’est pas lubrifiée naturellement).

  • Sèche moins vite donc dure plus longtemps.
  • Compatible avec tous les préservatifs en latex.
  • Utilisable sous l’eau.
  • Aspect collant. Tache.
  • Non recommandé pour les contacts buccaux et oro-génitaux (cunnilingus, fellations).
  • Incompatible avec les préservatifs et accessoires (sextoys…) en silicone.

Les lubrifiants à base d’huile

  • Hydrate et soulage la sécheresse vaginale.
  • Compatible avec le silicone (accessoires érotiques…).
  • Incompatible avec les préservatifs en latex.

Pour le fun !

Certaines marques proposent des gels colorés et aromatisés pour donner plus de… goût aux caresses buccales (champagne, kiwi, chocolat, maracudja, mandarine…). Comestibles, ces lubrifiants sont formulés sans sucre ni colorant et 100 % compatibles avec les préservatifs. D’autres gels sont à effet « glaçon » ou à l’inverse, chauffant ! À base de menthol ou eucalyptus, ces derniers ont une durée d’action réduite.

Par BŌNi

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Pub demie page - Sortie magazine anform martinique guadeloupe Guyane

Nos derniers articles

Réussir sa détox

Réussir sa détox de début d’année

Le début d’année est propice à l’instauration de règles et principes
Desserts romantiques pour la saint valentin

Desserts de Saint-Valentin

Surprenez votre partenaire avec ces desserts romantiques et gourmands... pour fondre
Carnaval : réussir son maquillage

Réussir son maquillage de carnaval !

Vous souhaitez un maquillage de carnaval impeccable, couvrant et longue tenue
Capsules de Roucou déhiscentes

Précieux roucou

C’est la star du carnaval ! Les groupes à peaux se
PUB-Anform-post-dernier-numero-Guide-Senior-2023

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé !