fbpx Skip to content

> Zones érogènes : mode d’emploi

Zones érogènes : mode d’emploi

Zones érogènes : mode d’emploi
Shutterstock

1 800 cm2 de peau, 720 000 terminaisons nerveuses et 1,5 million de capteurs de sensations. « À proprement parler, le corps tout entier est une zone érogène », disait Freud. En voici la carte, dessinée avec la collaboration de Diane Alot-Nolar, sexologue. De A à Z.

Anus

anus zones érogènes anform

Lieu de bien des tabous, car associé à la défécation et à l’homosexualité, l’anus est cependant une zone érogène très sensible, du fait de ses multiples récepteurs sensoriels. Chez les hommes, la stimulation de la prostate (glande sous la vessie) avec le doigt, par voie anale, permet l’accès à un plaisir accru. Cependant, « cette zone n’est pas lubrifiée naturellement. L’utilisation de lubrifiant est recommandée, tout comme celle du préservatif. Temps et délicatesse sont requis », conseille Diane Alot-Nolar.

Bouche

Bouche sexy anform

La bouche est synonyme de caresses bucco-génitales, de mots doux, coquins, voire crus et, bien sûr, du baiser. Doux, sucré, french kiss, le baiser se conjugue de multiples manières. Lorsque votre partenaire plaque ses lèvres contre les vôtres et souffle dans votre bouche, c’est le baiser japonais. Le baiser indien est pratiqué immédiatement après une fellation, avec éjaculation. Le baiser supérieur attrape la lèvre supérieure du partenaire, en la mordillant et en la suçant, tandis que l’autre le fait avec la lèvre inférieure (alternez avec la langue).

Clitoris

Clitoris Zones érogènes

La première clé du plaisir féminin. 95 % des femmes accèdent à l’orgasme par la stimulation du « bouton de rose ». 38 % y arrivent lors d’une pénétration vaginale mais accompagnée d’une stimulation clitoridienne, contre 28 % en cas de pénétration vaginale seule, selon une étude de l’Institut français d’opinion publique. Car le clitoris est un iceberg. Son petit capuchon n’en est que la partie émergée. Ses ramifications nerveuses, à l’intérieur, mesurent environ 10 cm, des deux côtés du vagin. Ce « petit » organe « doté de 8 000 capteurs sensoriels, soit deux fois plus que le pénis, reste l’organe sexuel féminin le plus sensible et le plus excitable », décrit Diane Alot-Nolar. Astuce pour se repérer : le clitoris augmente de volume si vous lui faites de l’effet !

Dos

massage peau sexy sexe amour

La peau du dos, plus sensible, est très réceptive aux massages, apaisants, qui détendent les muscles et améliorent la réceptivité générale. Ces massages peuvent devenir de plus en plus sensuels et la langue peut alors remplacer la main. Car les zones érogènes ne se limitent pas aux organes sexuels. Il en existe trois types : primaires qui permettent d’atteindre l’orgasme (gland, verge, clitoris, vagin), secondaires qui, combinées aux zones primaires, peuvent démultiplier le plaisir sexuel et l’intensité de la jouissance, et les zones potentielles. Ces dernières sont propres à chacun et peuvent mener à l’excitation par leur stimulation.

Frein

Mesdames, rien à voir avec le tuning. Le frein est le repli cutané qui relie le prépuce à la base du gland (face interne). Avec la langue, taquinez ce « clitoris masculin » : effet garanti !

Intérieur des cuisses

Intérieur des cuisses anform magazine zones érogènes

La peau de l’intérieur des cuisses, des genoux (le creux poplité) et des bras, fine, douce et souple, est très réceptive aux caresses chez l’homme (haut des cuisses) comme chez la femme. Alternez caresses à fleur de peau, mordillements, baisers et mouvements plus marqués (si le partenaire est chatouilleux) avec la langue ou la paume. Partez de l’intérieur des genoux et remontez vers la zone stratégique. Aussi fine, la peau des aisselles, ses poils et son odeur rendent cette zone intime propice aux sensations agréables. Promenez-vous aussi entre les plis des coudes, des genoux et des poignets où la peau fine, peu sollicitée et bien protégée du quotidien, recèle une sensorialité toute particulière.

Jouir

jouir sexy amour love anform magazine sexo

Certaines femmes ont rarement ou n’ont jamais connu d’orgasme de leur vie. Au cours des douze derniers mois, près de huit femmes sur dix (79 %) admettent avoir eu des difficultés à jouir. Une femme sur dix en couple (10 %) n’a pas eu d’orgasme depuis plus d’un an, et 3 % n’en ont même jamais eu (Ifop). « Les femmes ont besoin de développer leur capacité à être excitée au niveau de leurs zones génitales naturelles, mais aussi en partant à la découverte de leur corps, de leur anatomie sexuelle. Ou encore n’ont pas été caressées adéquatement par leur partenaire. Parfois, c’est aussi leur propre attitude qui les empêche d’être excitées : non-réceptivité, ne s’abandonnent pas, honte, ne se sont jamais masturbées, ne discutent pas avec leur partenaire, etc. », regrette Diane Alot-Nolar.

Point K

point g point k point n sexe

Connaissez-vous tous les points du plaisir chez la femme ? Les points K (point du Dr Kivin) faciliteraient la montée du désir et procureraient un plaisir exquis. Juste au-dessus du gland du clitoris, ces points jumeaux doivent être stimulés, avec la pointe de la langue en travers de l’axe du clitoris. Points de diktats érogènes, mais sachez qu’il existe le point N, externe, à mi-distance entre l’entrée du vagin et de l’anus ; le point A, sur la face antérieure du vagin, dans la moitié supérieure de la cavité vaginale ; le point C, dans le cul-de-sac postérieur du vagin ; le point P, sur la fine cloison interne, à mi-chemin, séparant le vagin du rectum ; le point T, sur la partie supérieure du clitoris juste sous le pubis ; et enfin le fameux point G (point de Grafenberg), environ à 4 cm de l’entrée du vagin, sur la paroi antérieure, comme une petite bosse faite de plis parallèles. Tous ces points demandent une stimulation précise et amèneraient à des orgasmes différents. À vos lampes de poches !

Nuque

Zones érogènes : mode d’emploi nuque

Une étude menée par des neuropsychologues au pays de Galles et en Afrique du Sud en 2013 sur 300 hommes et 500 femmes a permis de classer les 41 zones les plus érogènes du corps. Le haut de la nuque arrive en quatrième position chez les femmes, et en cinquième position chez les hommes ! Voici le top 10 des femmes : le clitoris, le vagin, la bouche et les lèvres, le haut de la nuque, les seins et les mamelons, l’intérieur des cuisses, la nuque, les oreilles, le bas du dos. Chez les hommes : le pénis, la bouche et les lèvres, les testicules, l’intérieur des cuisses, le haut de la nuque, les mamelons, le périnée, la nuque et les oreilles.

Oreilles

oreille sexy sexe amour couple

Certains adorent et d’autres détestent. Cependant, il ne s’agit pas de déverser le fleuve Maroni dans l’oreille du partenaire ! Mordillements, lèchements, succions des lobes et du creux de l’oreille « favorisent la capacité d’abandon par la relaxation. Les nombreuses terminaisons dans l’oreille en font un point sollicité en acupuncture », remarque Diane Alot-Nolar.

Pénis

penis sexe masculin zones érogènes

Plus besoin de présenter son excellence le pénis et son fer de lance, le gland. Particulièrement sensible et excitable aux stimulations manuelles, buccales, visuelles, imaginées, le pénis contient de nombreux récepteurs sensoriels sensibles au plaisir, les « corpuscules de Krause », ainsi que de très fins vaisseaux sanguins qui le rendent hypersensible. Bon à savoir, le nombre de corpuscules et de vaisseaux augmente à mesure que l’on approche du gland. Moins connu, le périnée se trouve entre le scrotum et l’anus chez l’homme (entre les petites lèvres et l’anus chez la femme). Cette région hypersensible favorise l’orgasme par stimulations avec le doigt ou la langue.

Seins

seins zones érogènes

Certaines femmes accèdent à l’orgasme par stimulation des seins, alors que d’autres ne ressentent pas grand-chose… Chez les hommes, « les terminaisons nerveuses des mamelons en font une zone aussi sensible que chez les femmes, par effleurement de leurs mamelons, caresses de leurs pectoraux et légères succions de leurs tétons. Pourtant, les hommes n’exploitent pas toujours cette sensorialité qu’ils attribuent à la féminité », remarque Diane Alot-Nolar.

Testicules

La peau qui les recouvre, bourrée de capteurs sensibles, de corpuscules dont celui de Krause, est très sensible au froid et au plaisir. Trop souvent négligée, cette zone fragile, se caresse et se masse délicatement.

Vagin

vagin sexe féminin anform magazine sexo bien-être santé

« Sa sensibilité provient de ses parois, pourvues de terminaisons nerveuses, qui confèrent à l’anatomie féminine une dimension sensible et érotique. Les frottements et mouvements de va-et-vient à l’intérieur stimulent les petites lèvres et le clitoris. Au repos, sa taille est de 7 à 10 cm. Excité, le vagin se lubrifie, et peut s’étirer de 50 % », indique la sexologue. Waouh !

Wasabi

aphrodisiaque wasabi café chocolat

Wasabi, chocolat, clou de girofle, gingembre, avocat et ail seraient réputés pour intensifier le désir et les performances sexuelles ! À Rome, les apothicaires fabriquaient une pilule aphrodisiaque, « stimentos », à base d’un mélange de sueur de gladiateur et d’huile d’olive. Dans certaines régions du Brésil, subsiste l’art du « café d’amour » qui consiste à préparer, pour son amant, un café filtré dans une culotte portée. Soyons imaginatifs ! Les zones érogènes peuvent être aussi préparées et stimulées par une plume, des cheveux longs, un foulard très doux, un pinceau, une petite cuillère remplie de miel ou de confiture, etc. Et si votre partenaire est encore tiède, servez-lui ce sorbet bien frappé : chocolat, gingembre et wasabi !

X

film porno x film sexe sexy

Les films X, en général, préfèrent montrer ce qui est le plus rapidement excitable (zones primaires). Peu dans l’imaginaire ou la sensualité, il excite la vue, puissant détonateur érotique, surtout chez l’homme. Cependant, danger, certains prenant la fiction pour la réalité, imitent la (mauvaise) stimulation de certaines zones érogènes : seins malaxés ou clitoris-punching ball.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Anform pub Lynx

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

Cancer, Sida… : les promesses des vaccins à ARN messager (ARNm)

Cancer, Sida… : les promesses des vaccins à ARN messager (ARNm)

Développées dans l’ombre depuis 40 ans, les thérapies à ARNm ont permis
L’échangisme pour relancer le désir

L’échangisme pour relancer le désir

Avec 15 % des Parisiens qui ont déjà vécu une expérience échangiste
Jeunes soignants en pleine pandémie Antilles Guadeloupe Martinique

Jeunes soignants en pleine pandémie

Mis en lumière par des applaudissements au cœur de la crise
J’ai testé la culotte menstruelle !

J’ai testé la culotte menstruelle !

Dernière invention en matière de protection hygiénique, la culotte menstruelle promet
Guide senior magazine anform sante bien etre question reponse

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé