fbpx Skip to content

> Des lèvres pulpeuses au naturel

Des lèvres pulpeuses au naturel

Lèvres pulpeuses au naturel
Getty Images

La tendance est aux bouches gourmandes et pulpeuses. On vous dit comment faire, sans passer par la case bistouri ! Et, donc, en restant vous-même !

1ère étape : je protège mes lèvres

Il est important de prendre soin de ses lèvres. La nuit, nourrissez-les avec un baume. La journée, protégez-les des UV. Il existe aussi des gommages adaptés, mais attention de ne pas en abuser pour ne pas les agresser.

2e étape : je les hydrate 

Lèvres pulpeuses au naturel

Préparez vos lèvres en les hydratant. « J’utilise un baume appelé Carmex, depuis presque 40 ans. Il est à base de camphre et de menthol. Il est destiné à l’origine aux lèvres gercées, confie Corinne Bisso, cheffe maquilleuse pour le cinéma. Il a une action intéressante. Il stimule les vaisseaux sanguins, repulpant un peu la lèvre et lui donnant une couleur naturelle. C’est aussi bien d’appliquer un baume léger quand on veut mettre du crayon avant le rouge à lèvres, plutôt que d’avoir une lèvre sèche qui va accrocher. En revanche, il ne faut pas mettre de produit trop gras, sinon les textures ne tiendront pas. »

3e étape : je crée du volume 

Lèvres pulpeuses au naturel

Pour leur donner du volume, il faut chercher à capter la lumière. Pour cela, privilégiez les couleurs vives, chaudes, très fortes en pigments, comme les fuchsias, les rouges, les oranges et même les roses. À l’inverse, les couleurs sombres ou froides diminuent l’effet de volume. 

« Ensuite, tout dépend du style et de la personnalité. Une couleur proche de la couleur de peau donnera un effet doux, sage. Une couleur vive donnera un côté plus extravagant, mais il faut l’assumer, indique la maquilleuse. C’est la différence entre la couleur de la peau et le rouge à lèvres qui va créer un impact fort. » Certaines textures permettent également de donner un effet plus pulpeux : les irisés, les nacrés et les glossy. Inversement, évitez le mat.

4e étape : j’utilise la bonne technique

Lèvres pulpeuses au naturel

Les influenceuses préconisent de faire allègrement déborder son rouge à lèvres au-delà de ses lèvres. Une tendance à ne surtout pas suivre, selon Corinne Bisso, « au risque de ressembler à un clown ». Sa technique pour appliquer correctement le crayon : « Nous avons un ourlet clair autour du contour de la lèvre. Il faut s’en servir pour gérer et corriger les asymétries ou le manque de volume, en débordant dessus pour rééquilibrer les deux parties. Mais il ne faut pas aller au-delà. » 

Vous pouvez aussi faire un léger dégradé, avec un crayon tout juste plus teinté que la couleur du rouge à lèvres, et un cœur de lèvre très légèrement plus clair. Pour un maximum de lumière et de brillance et donc de volume, colorez d’abord vos lèvres avec un rouge à lèvres ou un crayon, avant d’appliquer un gloss. Ce dernier ayant moins de tenue, il durera plus longtemps. Quant aux gloss pimentés, censés repulper les lèvres, gare à la sensation ! « Ils sont souvent difficiles à supporter. C’est un peu dérangeant. Ça brûle ! »

5e étape : la touche finale 

Lèvres pulpeuses au naturel

Pour le soir, pourquoi ne pas ajouter des paillettes et de la poudre de diamant au cœur de la lèvre ? Enfin, terminez votre maquillage avec de l’enlumineur, à placer avec un pinceau estompeur sur l’arc de Cupidon, afin d’accrocher encore plus la lumière.

Et si on a les lèvres ridées ?

Avec l’âge, des rides apparaissent autour de la bouche. Le risque le plus fréquent, lorsqu’on se maquille, est que le rouge à lèvres file dans les rides au bout de quelques heures. Heureusement, il existe des crayons transparents qui empêchent le rouge à lèvres de baver. Ensuite, mieux vaut rester sur quelque chose de simple. « Plus la personne est ridée, moins il faut définir les lèvres, conseille Corinne Bisso. Les traits de maquillage bien définis accentuent encore plus le fait que le visage n’est plus ferme. Il vaut mieux ne pas chercher à faire un contour net et aller plutôt vers un effet mordu, juste donner une teinte, en l’appliquant au doigt par exemple, ou mettre du gloss. »

Par Chloé Gurdjian

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

banniere-dernier-numero-anform-martinique-guadeloupe-guyane-Mon jardin creole

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Sortie magazine Guide Senior Anform 2024-2025

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Sortie magazine Guide Senior Anform 2024-2025

Nos derniers articles

père moderne

Êtes-vous un père moderne ?

À l’écoute, patient, généreux, responsable… sont quelques qualités requises pour pouvoir
Le vénéré

Le vénéré, contre la fièvre

Le vénéré, ou vinéré en créole (Siparuna guyanensis), est une plante
Portrait Ophely Mézino

Ophély Mézino : « Le sport a été ma thérapie »

Sa vie semble si parfaite… Pourtant, Ophély Mézino, ancienne Miss Guadeloupe,
Des briques de bagasse ?

Des maisons en briques de bagasse !

Des chercheurs anglais ont inventé une brique à base de bagasse.
pub-carre-Anform-dernier-numero-Mon-jardin-creole

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé !