fbpx Skip to content

> Les vertus santé du catalpa

Les vertus santé du catalpa

Les vertus du catalpa
Getty Images

Le catalpa, kalpata, porcher ou zavé, pousse en bord de mer. Cet arbrisseau regorge de bienfaits, grâce à son écorce, ses feuilles et ses fruits..

Le catalpa (Thespasia populnea) de la famille des hibiscus est souvent confondu avec le toxique mancenillier. Comment le reconnaître ? Il possède une écorce grise, des feuilles vert foncé et luisantes en forme de cœur, et des fleurs jaunes et pâles. Son fruit globuleux vert, puis grisâtre, ressemble à une capsule partagée en cinq valves. De la Malaisie (d’où il est originaire) à la Caraïbe, il possède tant de vertus qu’il entre en 2013 dans la pharmacopée française.

Pas de contre-indications

Les vertus du catalpa

L’écorce, les feuilles et les fruits du catalpa sont employés en interne et en externe. « Buvez une décoction de l’écorce (30 g/l) contre les problèmes digestifs, la diarrhée ou l’ulcère. En cas de rhume ou de problèmes respiratoires, prenez, cette fois, une décoction des feuilles (30 g/l). À boire trois fois par jour », recommande Jean-Louis Longuefosse, docteur en pharmacie.En externe,« préparez une infusion des feuilles ou des fruits (30 g/l) pour un bain tiède, ou en cataplasme contre les plaies, mycoses, herpès, psoriasis. Cette infusion peut être aussi consommée trois fois par jour », conseille le spécialiste. Enfin, contre les troubles urinaires, « buvez une macération de l’écorce ou une décoction des feuilles (30 g/l) ». Et, bonne nouvelle, « le catalpa ne comporte pas de contre-indications ». Néanmoins, les préparations devront être diluées selon l’âge de l’enfant.

La bonne dose

Une cuillère à soupe rase correspond à 10-15 g de plante fraîche (5 g de plante sèche). 3 à 4 càs correspondent donc à 30 g de plante fraîche. Pour les enfants, utilisez les dilutions suivantes.

– 2 ans et moins : 1/10 de la dose d’un adulte.

– 3-4 ans : 1/5 de la dose.

– 5-6 ans : 3/10 de la dose.

– 7-8 ans : 2/5 de la dose.

– 9-10 ans : 1/2 dose.

– 11-12 ans : 3/5 de la dose.

– 13-14 ans : 4/5 de la dose.

– 15 ans : dose adulte.

Dans l’assiette

Les vertus du catalpa

Le catalpa contient tant de propriétés que « les jeunes feuilles crues ou cuites peuvent être consommées comme légume ou ajoutées aux soupes », énonce Jean-Louis Longuefosse. Durant la Deuxième Guerre mondiale, les feuilles auraient été largement utilisées dans le Pacifique par les soldats. Le Thespasia populnea est également utilisé en médecine ayurvédique. « S’il constitue d’excellentes sources de protéines, minéraux et vitamines, la médecine ayurvédique reconnaît aussi au catalpa une action de protection hormonale.

Plus particulièrement, les jeunes feuilles de catalpa peuvent faire partie de l’assiette quotidienne des personnes diabétiques à côté des céréales comme l’orge, le granola, le seigle, le boulgour, le kamut, l’épeautre ou encore le blé complet », éclaire Mina Ananda Yenkamala, présidente de l’Institut ayurvédique de la Guadeloupe et psychologue hospitalier.

Contre les piqûres

Les vertus du catalpa

Traditionnellement, « la décoction des feuilles de catalpa est employée contre la fièvre, l’hypertension, l’albumine. En cataplasme, les feuilles sont appliquées sur les plaies et les hémorroïdes. Pour traiter les maux de tête et les démangeaisons, un mélange de feuilles et de fruits pilés s’utilise en cataplasme », propose le Dr Jean-Louis Longuefosse. Les feuilles contiendraient également des actifs antibactériens et antifongiques. L’extrait aqueux (suc jaune) du fruit posséderait même une activité cicatrisante ! D’ailleurs, à Tahiti, le catalpa est un remède populaire contre les piqûres de scolopendres.

Les vertus du catalpa

L’usage du catalpa n’est pas uniquement médicinal. Son écorce très dure et résistante aux termites servait autrefois à la fabrication d’outillages. « Dans le contexte de réchauffement climatique, le catalpa offre aussi une bonne résistance au plein soleil, au vent et aux embruns », complète Mina Ananda Yenkamala.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Anform publicité magazine

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

pub-carre-Anform-dernier-numero

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Pub demie page - Sortie magazine-Mon jardin creole

Nos derniers articles

Pics de glucose : quels effets sur la santé ?

Pic de glucose : quels effets ?

Un pic de glucose entraîne un pic d’insuline, suivi d’une chute
Les bienfaits du corosol

Les 5 bienfaits du corossol

Cachée derrière sa carapace verte hérissée de piquants souples, sa chair
Dry needling

Dry-needling, des aiguilles qui soulagent

Le dry-needling ou puncture par aiguille sèche est une méthode autorisée
Sextoys à travers l'histoire

Le fabuleux destin du sextoy

Hier, objet médical vécu comme une torture, aujourd’hui, symbole d’émancipation sexuelle,
pub-carre-Anform-dernier-numero-Mon-jardin-creole

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé !