fbpx Skip to content

> Piment de Cayenne : l’antidouleur

Piment de Cayenne : l’antidouleur

Piment de cayenne, l’antidouleur
Getty Images

Si son usage immodéré irrite la muqueuse gastrique, le piment de Cayenne n’en est pas moins une plante médicinale de choix appréciée entre autres comme analgésique naturel, notamment en cas de rhumatismes ou de maux de dos.

Il existe plus de 200 variétés de piments dont le poivron. Mais le piment de Cayenne est le piment rouge, qui « brûle dans la bouche ». Ces petits fruits rouges sont utilisés tant en cuisine qu’en phytothérapie. Ils contiennent des flavonoïdes, des saponines, des caroténoïdes et une quantité appréciable de vitamine C. Mais c’est sa capsaïcine qui lui donne à la fois son piquant et ses vertus médicinales. Ses fruits en contiennent environ de 0,1 à 1,5 %.

Piment de cayenne, l’antidouleur

Le piment de Cayenne utilisé sous forme de cataplasme en application externe soulage les douleurs et a une action anti-inflammatoire. Il est utile en cas de névralgies, migraines, de douleurs lombaires et musculaires, de rhumatismes, arthrose… Il agirait aussi contre les démangeaisons du psoriasis. En application externe, le piment de Cayenne commence par provoquer une sensation de brûlure (un peu similaire à la sensation que vous éprouvez lorsque vous appliquez du baume du tigre). C’est tout à fait normal. Cette sensation disparaîtra rapidement pour laisser place à son effet antalgique.

Le piment de Cayenne stimule également la digestion et la circulation sanguine. Il est recommandé aux personnes qui ont toujours froid car il régule la température corporelle. Il protège également le cœur et aurait une action cortisone-like, utile en cas d’allergies. Il aide en outre à l’élimination des toxines du corps.

Se soigner avec le piment de Cayenne

Piment de cayenne, l’antidouleur

Si vous perdez vos cheveux, appliquez une lotion aux piments sur le cuir chevelu. Elle se prépare en faisant macérer quelques petits piments rouges pendant 24 heures dans un litre d’alcool (je privilégie le rhum). Filtrez et frictionnez-vous avec cette lotion tous les 2 jours.

Two different artistic socks on feet, with avocados on the left and blue space on the right

Si vous avez toujours les pieds froids, un vieux remède de grand-mère est de mettre un peu de poudre de piment de Cayenne dans les chaussettes.

Piment de cayenne, l’antidouleur

En cas de mal de dents, mélangez à parts égales de la poudre de piment de Cayenne et de la poudre de gingembre. Ajoutez un peu d’eau pour faire une pâte. Appliquez un peu de cette pâte sur la dent douloureuse à l’aide d’un coton-tige, en veillant à ne pas la mettre en contact avec la gencive car le piment pourrait l’irriter. Cette pâte a une action anesthésiante de la douleur.

Contre le hoquet récalcitrant, faites un emplâtre avec une cuillère à café de poudre de piment, une demi-tasse de vinaigre tiède et un peu de farine. Appliquez cette pâte sur le diaphragme jusqu’à ce que le hoquet cesse.

African Man Having Pain Touching Lower Back Sitting In Bedroom

Si vous avez mal au dos, faites un emplâtre au piment de Cayenne. Mélangez une bonne cuillère à café de piment de Cayenne en poudre à un peu de farine et d’eau de manière à obtenir une pâte. Mettez cette pâte dans un linge et appliquez à l’endroit qui vous fait souffrir. Gardez ce cataplasme une heure environ.

Contre la toux, prenez plusieurs fois par jour 2 cuillères à café de jus de citron mélangées avec une cuillère à café de miel et une pincée de poivre de Cayenne.

Piment de cayenne, l’antidouleur

Si vous avez mal à la gorge, mélangez une cuillère à café de miel avec un peu de vinaigre de cidre biologique, une pincée de piment de Cayenne et quelques gouttes de jus de citron. Prenez une cuillère à soupe de ce mélange plusieurs fois par jour.

Vous pouvez aussi vous gargariser 5 fois par jour avec une préparation faite avec une cuillère à soupe de sauge fraîche et un petit piment de Cayenne infusés dans ¼ litre d’eau bouillante, infusion à laquelle vous ajouterez ensuite deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre et deux cuillères à soupe de miel.

Extrait de : Les épices qui guérissent, Murielle Toussaint, éd Mosaïque-santé

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Anform publicité magazine

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Le dernier numéro
est arrivé !