fbpx Skip to content

> Comment remplacer les médicaments décongestionnants ?

Comment remplacer les médicaments décongestionnants ?

Soigner son rhume au naturel
Getty images

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) recommande d’éviter les médicaments vasoconstricteurs pour soulager les symptômes du rhume. Rassurez-vous, des solutions alternatives à base de produits naturels existent !

Les médicaments vasoconstricteurs, dont l’action vise à désencombrer le nez, sont disponibles en pharmacie sans ordonnance, généralement sous forme de comprimés. Ils contiennent de la pseudo éphédrine, une amine décongestionnante, souvent associée au paracétamol (antalgique) ou à l’ibuprofène (anti-inflammatoire/antipyrétique) et à un antihistaminique. Ces médicaments en vente libre ne doivent pas être utilisés plus de 4 à 5 jours sans avis médical.

Possible dangerosité

Soigner son rhume au naturel

Ils sont aujourd’hui pointés du doigt par l’ANSM et par plusieurs représentants des médecins (Collège de la médecine générale, Conseil national professionnel d’ORL) et de pharmaciens (Ordre national des pharmaciens et syndicats patronaux de pharmaciens d’officine USPO et FSPF). Pourquoi ? Parce que ces vasoconstricteurs exposent à des risques cardiovasculaires ou neurologiques, infarctus du myocarde et accidents vasculaires cérébraux.

 « Ce risque est très faible, mais ces événements peuvent se produire quelles que soient la dose et la durée du traitement », souligne l’ANSM qui note une « persistance des cas en dépit des actions déjà mises en place ». Le risque d’effets indésirables est aggravé en cas d’utilisation simultanée d’un vasoconstricteur oral (comprimé) et d’un vasoconstricteur à usage local (spray nasal disponible uniquement sur prescription). 

Vigilance recommandée

« Le syndicat a bien sûr à nouveau alerté les pharmaciens sur la nécessité de mettre en garde les patients face à ces médicaments, explique Ingrid Lefort, docteur en pharmacie. Leur intérêt est contesté, d’autant que le rhume est une affection bénigne qui guérit spontanément en 7 à 10 jours. » Depuis les premières alertes, le nombre de boîtes vendues chaque année en France est passé de 15 à environ 3 millions (chiffres ANSM). Pourtant, le pas n’est pas encore franchi vers un retrait des AMM (autorisations de mise sur le marché). L’ANSM arguant du fait que la décision de retirer ces médicaments de la vente doit être européenne.

Gestes simples

Soigner son rhume au naturel

On peut soulager les symptômes en adoptant quelques gestes simples comme…
– humidifier l’intérieur du nez avec des solutions de lavage adaptées : sérum physiologique, sprays d’eau thermale ou d’eau de mer… ;
– boire suffisamment ;
– dormir la tête surélevée ;
– aérer régulièrement les pièces.
.

Les plantes à la rescousse

Il existe également des alternatives naturelles, notamment en phytothérapie. Comme le préconise le Dr Ingrid Lefort, pharmacienne : « Les inhalations à base d’huile essentielle d’eucalyptus globulus ou radiata, ou encore de menthe poivrée sont efficaces pour décongestionner les voies nasales. On peut respirer une à deux gouttes d’une de ces huiles sur un mouchoir ou recourir à un inhalateur, avec de l’eau chaude et quatre à cinq gouttes d’huile essentielle (contre-indiqué chez les enfants de moins de 7 ans, la femme enceinte ou allaitante, les asthmatiques et les personnes ayant des antécédents d’épilepsie et de convulsion). Je recommande également des sprays composés d’une synergie d’HE à pulvériser dans le nez. »
Par voie orale, il existe des spécialités qui ont le même but que les médicaments mis en cause, « notamment à base de pélargonium, décrit le Dr Ingrid Lefort, une plante aux propriétés décongestionnantes et apaisantes des voies respiratoires (Phytovex, Flash’rub, Efirub). L’huile de carapate, que l’on peut réchauffer entre les mains, pourra être utilisée avec profit sur les ailes du nez, le torse, le cou et le dos, afin de soulager les symptômes les plus désagréables ».

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

banniere-dernier-numero-guide-senior-anform-martinique-guadeloupe-guyane-Guide senior 2023

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Le dernier numéro
est arrivé !