fbpx Skip to content

> Des initiatives locales anti-gaspi !

Des initiatives locales anti-gaspi !

Des initiatives locales anti-gaspi
Shutterstock

Avec la pandémie de Covid-19, on assiste à l’émergence d’initiatives locales d’entraide, de troc et d’échange de denrées alimentaires. Autant de solutions anti-gaspillage innovantes !

Une plateforme pour le circuit court

Créée en octobre 2020, Glan’Market est la première plateforme numérique collaborative qui lutte contre le gaspillage alimentaire aux Antilles-Guyane. Cette solution anti-gaspi met en relation des commerçants qui souhaitent écouler leurs invendus ou produits à date limite de consommation (DLC) courte. Clessy Blanquet, fondatrice, est convaincue que rien ne doit être perdu, que tout doit être récupéré ou transformé, et que l’avenir réside dans un système alimentaire plus responsable et solidaire.

Une communauté de glaneurs 2.0

antilles guadeloupe martiniqueanti-gaspi Une communauté de glaneurs 2.0

Glan’Market va encore plus loin. Depuis 2016, Clessy a mis en place une communauté de glaneurs qui a pris toute son ampleur ces 18 derniers mois. La fermeture des hôtels et restaurants a lourdement éprouvé les agriculteurs. Ils ont dû faire face à des difficultés de surproduction ne pouvant plus écouler leurs stocks de fruits et légumes. Ils ont pu bénéficier des koudmen des équipes de glaneurs, et même du grand public qui a été sollicité lors de grandes actions de glanage, dont l’opération « Glane tes tomates », en mai dernier à Petit-Canal, où chacun a pu cueillir ses tomates pour 50 centimes le kilo ! Une main-d’œuvre inespérée pour l’agriculteur puisque 1,5 tonne de tomates a été sauvée de la poubelle !

Une appli anti-gaspi

Appli anti-gaspi Guadeloupe martinique antilles

Le 16 novembre 2020, Phénix est arrivé en Guadeloupe. Start-up leader du marché européen, elle annonce 120 000 repas sauvés chaque jour soit 60 tonnes de déchets évités au quotidien. En achetant à petits prix des paniers d’invendus chez vos commerçants de proximité, vous soutenez le commerce local tout en faisant des économies. Et vous faites du bien à la planète en limitant votre empreinte carbone ! Comment ça marche ? Sur l’appli ou le site internet, on s’inscrit gratuitement, on choisit le type de produit que l’on recherche, on se géolocalise et on est averti des produits disponibles avec leur DLC, le prix. On paie sur la plateforme et on est informé du lieu et de l’horaire pour récupérer son colis.

Quelques conseils

– Lorsque vous récupérez vos denrées, prévoyez un cabas afin d’éviter les emballages inutiles.

– Pas de caprice : certains lots sont des surprises, on ne choisit pas le contenu de son panier. S’il ne vous convient pas, vous pouvez le donner à des amis.

– Ne pas confondre DLC et DDM (date de durabilité minimale) : certains produits peuvent changer d’aspect ou de goût, mais restent totalement consommables.

– Réapprenez à cuisiner ! Glan’Market et Phénix proposent des idées de recettes zéro-gâchis très utiles.

– Parrainez vos proches pour bénéficier de remises supplémentaires.

Des initiatives entre particuliers

Ces dernières années, on a vu fleurir sur les réseaux sociaux des groupes de troc et d’échange entre particuliers, notamment sur Facebook. Mon Jardin Sans Dépenser ou Gwad ô Garden sont des groupes d’échange, de don de plantes et graines en Guadeloupe. Ces groupes sont très utiles et réactifs, et on peut aussi poser toutes les questions relatives à nos plantes vertes, boutures, arbres fruitiers…

Des associations remarquables

Des associations remarquables anti-gaspi

Certaines associations proposent leurs services d’agrotransformation à l’instar de Filawo à Lamentin et Gwoup Fouyapen Gwadloup (GFG) au Gosier. Extra pour les locavores et ceux qui veulent (ré)apprendre à consommer de manière non industrielle. Afin d’éviter le gâchis des fruits de saison qui pourrissent dans les jardins, vous pouvez leur apporter vos surplus. Ces associations les transforment en farine, huile, feuilles séchées et autres dérivés alimentaires délicieux. Vous repartez avec une partie de la production et vous en laissez à l’association qui les revendra, en échange du service rendu. L’association GFG organise régulièrement des ateliers de fabrication de farine de fruit à pain à Dampierre, au Gosier. On y emmène son tiban, son couteau, son chapeau et on passe un super moment, à l’ancienne !

Les Amap, le système inversé

Gwad’Amap et Mon Panier Bio Guadeloupe fonctionnent très bien. L’intérêt de ces structures est d’inverser le système classique. Ici, le consommateur s’engage de manière contractuelle sur plusieurs mois (parfois à l’année) sur un ou plusieurs types de paniers (fruits, légumes, aromates, racines…) qu’il récupère chaque semaine. Ces paniers sont constitués en fonction de la récolte. Du coup, il n’y a aucune perte.

gaspillage alimentaire guadeloupe martinique

80 000 tonnes

Le gaspillage alimentaire, ce sont des chiffres astronomiques : 10 millions de tonnes de nourriture et produits consommables jetés chaque année en France, 40 000 tonnes en Guadeloupe, soit plus de 10 % de la production annuelle de déchets(Ademe). Chaque Antillo-Guyanais jette entre 12 et 15 kg d’aliments par an ! Dans le monde, on estime qu’un tiers de la nourriture produite est gaspillée.

Par Barbara Keller

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Anform pub Lynx

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Nos derniers articles

Cancer, Sida… : les promesses des vaccins à ARN messager (ARNm)

Cancer, Sida… : les promesses des vaccins à ARN messager (ARNm)

Développées dans l’ombre depuis 40 ans, les thérapies à ARNm ont permis
L’échangisme pour relancer le désir

L’échangisme pour relancer le désir

Avec 15 % des Parisiens qui ont déjà vécu une expérience échangiste
Jeunes soignants en pleine pandémie Antilles Guadeloupe Martinique

Jeunes soignants en pleine pandémie

Mis en lumière par des applaudissements au cœur de la crise
J’ai testé la culotte menstruelle !

J’ai testé la culotte menstruelle !

Dernière invention en matière de protection hygiénique, la culotte menstruelle promet
Guide senior magazine anform sante bien etre question reponse

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé