fbpx Skip to content

Mon sirop de groseille-pays

Envato Elements

> Mon sirop de groseille-pays

C’est l’ingrédient incontournable de Noël ! La fleur de groseille (Hibiscus sabdariffa) se déguste en sirop pour aromatiser l’eau des enfants ou préparer punchs et cocktails de fête. Une recette ultra-facile à réaliser !

5/5

Ingrédients

Pour 75 cl de sirop


50 g de fleurs d’hibiscus séchées


1 l d’eau


700 g de sucre de canne


1 petit morceau de gingembre


½ citron vert


1 pincée de muscade


1 pincée de cannelle 

Le saviez-vous ?

Les calices rouges de la fleur de groseille possèdent une forte teneur en acide organique qui leur confère des propriétés antiseptiques. Elles sont également riches en anthocyanosides, des colorants naturels protecteurs du système veineux. 

Préparation

Étape 1

Procurez-vous des fleurs de groseilles séchées.

Étape 2

Dans une casserole, mettez les fleurs, l’eau, le sucre, le gingembre, la cannelle et la muscade.

Étape 3

Faites chauffer à feu vif jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissout. Remuez de temps en temps.

Étape 4

Pressez le jus du ½ citron et poursuivez la cuisson à feu doux pendant 30 min environ jusqu’à obtention d’une texture sirupeuse.

Étape 5

Filtrez le sirop au tamis.

Étape 6

Laissez refroidir et mettez en bouteille (de préférence en verre et préalablement stérilisée) à l’aide d’un entonnoir. Dégustez ce sirop en boisson fraîche en ajoutant de l’eau ou bien incorporez-le à vos punchs.

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Vous aimerez aussi :

Anform publicité magazine

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Retrouvez l’essentiel
de votre magazine Anform,
en vous inscrivant
à la newsletter.

Dans la même rubrique

Pub demie page - Sortie magazine

Nos derniers articles

Association Cyst'her

Cyst’Her, pour le bien-être menstruel

Créée pour accompagner les femmes souffrant de troubles féminins comme le
Tai chi contre Parkinson

Le taï-chi pour lutter contre Parkinson

Une nouvelle étude démontre les bienfaits du taï-chi, art martial traditionnel
Portrait Lycinais Jean

Lycinaïs Jean : « Je suis un électron libre ! »

Elle se fait appeler Lycinaïs Jean (prononcez « djine »), comme ces génies
12 écogestes numériques

Mes éco-gestes numériques

Si le numérique facilite notre quotidien, il a des répercussions néfastes
pub-carre-Anform-dernier-numero

Recevez votre magazine
au format numérique !

Le dernier numéro
est arrivé !