fbpx Skip to content

> Vite, mon lexique médical kréyòl !

Vite, mon lexique médical kréyòl !

mon lexique médical kréyòl
Kajou Communication

Pour bien soigner, il faut comprendre son patient, son langage, son environnement… Voilà ce qui a poussé le Dr Jeannie Hélène-Pélage à « collectionner » les mots et expressions créoles.

Lexique médical,
Dr Jeannie Hélène-Pélage,
éd Neg Mawon, 2020.

Tout juste diplômée, le Dr Pélage choisit de revenir au pays natal en 1987. Ayant toujours vécu dans l’Hexagone elle n’a que peu de pratique de la langue créole. Alors installée en cabinet, elle est confrontée à des expressions qu’elle ne connaît pas. Elle se rend compte que, dans ce contexte, il lui est difficile d’exercer la médecine au plus près de ses patients. Elle entreprend donc de réapprendre le créole, en l’utilisant constamment et en prenant note des mots et expressions, souvent très imagés, entendus dans son cabinet.

Bol a jounou

Dico créole

Elle se prend au jeu et collectionne ces mots, au départ griffonés sur un simple cahier. Avec le temps, les pages s’étoffent. Ses cahiers se transforment en outils pédagogiques lorsque pour ses internes. Engagée dans la filière universitaire, le Dr Pélage est coordonatrice de médecine générale et enseigne à l’Université des Antilles-Guyane depuis 2000. Il était primordial pour elle, que les futurs médecins désirant exercer en Guadeloupe puissent bénéficier d’un outil de communication leur permettant de comprendre la plainte du patient et de l’appréhender dans la connaissance de sa culture, de son environnement, et même de ses croyances en santé.

Citations, proverbes

Au fil des ans, elle imprime plusieurs versions de ses livrets universitaires jusqu’à la publication en août 2020 d’une édition grand public, le Lexique médical français/kréyòl. Il est composé de cinq parties. Un répertoire de mots (anatomie, maladies) en créole et leurs traductions, suivi des mots en français traduits en créole guadeloupéen. Une anatomie revisitée avec les différentes parties du corps. Par exemple : bol a jounou, c’est la rotule, palèt, c’est l’omoplate, édifis, le creux épigastrique. Le mot « édifis » désigne la douleur ressentie au point touché quand on fait le signe de la croix en disant : « Au nom du Père et du Fils (édifis)… » Le lexique s’intéresse aussi aux citations, proverbes inhérents au corps et à la maladie. Enfin, le livre propose une partie diététique avec une liste de fruits, légumes, épices et leurs noms scientifiques et vernaculaires.

Kò-la pa bon

Dans la société antillaise, le langage médical populaire se situe dans un champ de parole non écrit, marqué par l’oralité, les contes et le langage imagé. Il revêt une importance particulière, car les souffrances, les émotions, la colère sont souvent exprimées dans la langue maternelle et non en français. Il appartient également au médecin de « sentir » dans quelle langue aborder la consultation. En français ou en créole, c’est le patient qui montre le chemin. « An ka pran zépon natirèl », disent-ils en début de consultation. Zépon est l’ergot des coqs de combat. Cette expression signifie : « Je vais parler ma langue maternelle, le créole. » Comment allez-vous ce matin ? « Pa pi mal » (pas plus mal), « kò-la pa bon » (le corps me fait mal)…

Anecdotes marquantes

Le Dr Jeannie Hélène-Pélage se souvient d’anecdotes marquantes comme l’expression Jounou la ka obéyi qui signifie « mon genou se dérobe » ! Alors que si vous tentez de la traduire littéralement, elle peut vouloir dire l’inverse. « Ce fut le début de mes recherches. Je me rappelle aussi de ce monsieur qui était effrayé à l’idée de se faire opérer après avoir consulté un neurochirurgien à cause de douleurs aiguës aux cervicales. Ce patient avait exprimé ainsi la cause de sa crainte : « Sé deyè tèt yo ka tchoué bèf ». Lorsqu’on tue un bœuf, on vise derrière le cou de l’animal… ». Le créole guadeloupéen est riche de ces expressions imagées, bien trempées, qui expriment aussi l’histoire d’un peuple. Ayant reçu un excellent accueil, le docteur s’attèle d’ores et déjà à des lexiques médicaux en créole martiniquais et haïtien.

Que veut dire ?

Le créole est une langue vivante. De nouveaux mots émergent pour s’adapter à la modernité.

anditiyasion dico kreyol enceinte

Ansitiyasyon = enceinte

Chivé = HIV

Chofwa = refroidissement 

Dan piké = carie

Fosfat = prostate

Jwenti = articulation

Klou = orgelet, abcès

Malmouton = oreillons

Manzè wòz = règles

Nis = anus

Oprésyon = asthme

Séré = constipation

Alabébétoum = sénilité

Sik an zyé = rétinopathie diabétique

Tandé = Tympan

Par Barbara Keller

Retrouvez nos magazines en ligne en cliquant sur le lien suivant ici
ou abonnez-vous pour les recevoir au format numérique en cliquant ici

Vous aimerez aussi

Nos derniers articles

Le dernier numéro
est arrivé